Modifié

Place aux demi-finales! "Je vois un Kylian Mbappé très, très fort, ce soir contre l'Espagne"

Kylian Mbappé, ici en action contre la Pologne, n'a marqué qu'un but dans cet Euro. A-t-il gardé les autres en réserve pour la dernière ligne droite du tournoi? [KEYSTONE - HASSAN AMMAR]
Kylian Mbappé, ici en action contre la Pologne, n'a marqué qu'un but dans cet Euro. A-t-il gardé les autres en réserve pour la dernière ligne droite du tournoi? - [KEYSTONE - HASSAN AMMAR]
Espagne-France, Pays-Bas-Angleterre; les demi-finales de l'Euro 2024 se disputent ce soir et mercredi (dès 20h30 sur RTS 2 les deux fois). Consultant pour la RTS, l'ancien attaquant international Léonard Thurre décortique ces deux rencontres et envisage déjà la suite.

Même si le soufflé est un peu retombé avec l’élimination de l’équipe de Suisse, Léonard Thurre se réjouit de suivre les deux demi-finales, qu’il commentera pour la RTS. Présent en Allemagne depuis plusieurs jours, le Vaudois a une idée derrière la tête quant à ce que sera l’affiche finale…

RTSsport.ch: Léonard Thurre, ce soir se dispute Espagne-France, une demie avec une opposition de styles…

LEONARD THURRE: Oui, avec une équipe d’Espagne qui a tout gagné jusqu’à présent, en se montrant séduisante à chaque fois. N’ayons pas peur des mots: cette Roja est la plus belle sélection de cet Euro. Même contre l’Allemagne, alors que la qualité de l’adversaire avait augmenté, elle a fini par passer l’épaule avec la manière.

RTSsport.ch: Sauf que cette fois, en face, ce sera une autre limonade, sans Carvajal, Le Marchand ni Pedri!

LEONARD THURRE: En effet, l'équipe de France va l'empêcher de bien jouer, comme elle sait le faire avec chacun de ses adversaires. Beaucoup de gens critiquent. Alors certes, ce n’est pas beau à voir, mais c’est efficace. Avec Didier Deschamps, qui a été nourri dès le biberon à la culture de la gagne et se fout complètement de ce que les gens pensent, la manière importe peu. L’essentiel est le résultat et on ne peut donc rien lui reprocher. Il a un plan, il s’y tient et surtout les joueurs y adhèrent. Que d’autres se lamentent sur le niveau de jeu, etc, est un détail.

La France est une forteresse. Les prestations que livrent William Saliba et Dayot Upamecano sont incroyables!

Léonard Thurre, ancien international suisse, désormais consultant à la RTS

RTSsport.ch: Parce que oui, cette France est incroyablement solide. Elle ne marque pas "dans le jeu", mais elle n’encaisse pas davantage…

LEONARD THURRE: C’est clair que c’est une forteresse. Les prestations que livrent William Saliba et Dayot Upamecano sont incroyables. Ils réalisent tous deux un Euro d’exception. Même Jules Koundé est à la hauteur. Il va falloir être très fort pour aller marquer un but aux Bleus. Et de l’autre côté du terrain, Kylian Mbappé a un peu traîné son spleen, mais…

RTSsport.ch: Mais il est capable d’en mettre 3 d’un coup…

LEONARD THURRE: (rires) Tout à fait! Il peut avoir d’incroyables fulgurances. Souvenez-vous de la finale de la Coupe du monde 2022… Jusqu’à présent, la France n’a pas vraiment eu besoin de lui dans ce tournoi, mais c’est dans les très grands matches qu’on attend les grands joueurs et jamais je ne sous-estimerai la capacité de ces gars-là à réagir. Mbappé peut faire très mal contre l’Espagne. Cette affiche lui offre qui plus est un contexte particulier, puisqu’avec son transfert au Real Madrid, il aura certainement encore davantage à cœur de marquer les esprits. Je le vois donc très fort dans cette demie!

L'Espagnol Dani Olmo, passeur, buteur et homme du match contre l'Allemagne. [KEYSTONE - FEDERICO GAMBARINI]
L'Espagnol Dani Olmo, passeur, buteur et homme du match contre l'Allemagne. [KEYSTONE - FEDERICO GAMBARINI]

RTSsport.ch: L’Espagne va se trouver face à une équipe différente de toutes celles qu’elle a croisées jusqu’ici. Son manque d’expérience peut-il la faire dévier de sa trajectoire?

LEONARD THURRE: La Roja arrive avec un capital confiance assez élevé. Elle sait que ce sera très compliqué. A elle de jouer avec la tête, de se montrer patiente. La clé, pour elle, résidera dans sa capacité à trouver la verticalité. Comment percer la défense française? Elle devra en outre être attentive aux pertes de balle, attentive devant les transitions françaises.

RTSsport.ch: Un petit pronostic pour cette première demie?

LEONARD THURRE: C’est très compliqué, mais je vois la France passer encore une fois. Parce que Kylian Mbappé sera décisif…

RTSsport.ch: L’autre demie, mercredi, opposera les Pays-Bas à l’Angleterre. Vous qui avez commenté les Néerlandais en quarts de finale, comment les trouvez-vous, eux qui ont fini parmi les meilleurs 3es?

LEONARD THURRE: Ils sont sur courant alternatif. Leur phase de poules a été très moyenne et ils s’en sont sortis de justesse. Mais je les avais trouvés déjà un peu mieux contre la Roumanie, même s’il ne s’agissait pas de l’adversaire le plus compliqué à manœuvrer. En quarts contre une belle Turquie, les Bataves ont manqué de liant. Leur première mi-temps a été complètement ratée, puisqu’ils n’arrivaient pas à trouver la verticalité, avec un Memphis Depay isolé. Mais Ronald Koeman est parvenu à changer le visage de son groupe après la pause. L’entrée de Wout Weghorst, qui a servi de point d’ancrage, a été décisive. Les Pays-Bas ont gagné en organisation de jeu; Depay a touché davantage de ballons dans des zones intéressantes, Dumfries a pu évoluer plus haut. Même Gakpo, qui était très moyen jusque-là, a pu se montrer décisif. Contre l’Angleterre, cette équipe devra mettre davantage de rythme, jouer plus vertical…

Contre la Turquie, l'entrée de Weghorst a été décisive pour les Pays-Bas, qui ont alors ont gagné en organisation de jeu; Depay a touché davantage de ballons dans des zones intéressantes, Dumfries a pu évoluer plus haut...

Léonard Thurre, ancien international suisse, désormais consultant à la RTS

RTSsport.ch: Nous écrivions avant le tournoi que les Pays-Bas ont plein de bonnes individualités mais manquent d’un vrai collectif. L’ont-ils trouvé lors de ce quart de finale?

LEONARD THURRE: Il faudrait en tout cas que Koeman parte en demie avec l’équipe qui a fini le match contre les Turcs. Parce que oui, elle a de la qualité, c’est certain. On le voit aussi avec Xavi Simons, un très bon joueur, mais qui manque encore de stabilité et de solidité sur ses appuis. Si tout est mis en place par le sélectionneur, ça peut vraiment bien tourner. Mais encore une fois, il ne faut pas attendre la pause pour aligner ceux qui vont le mieux ensemble. Pourquoi perdre 45 minutes?

RTSsport.ch: Surtout contre une Angleterre prenable…

LEONARD THURRE: Malgré son parcours compliqué, elle est là et bien là, dans le dernier carré. L’Angleterre a eu cette capacité à se sortir de toutes les mauvaises situations, en poule, en 8es de finale, en quarts contre la Suisse… On ne demande pas une équipe d’être convaincante, mais de gagner. Ce qu'elle a fait grâce à certains coups d’éclat individuels.

RTSsport.ch: Y a-t-il un joueur à extraire de la masse anglaise?

LEONARD THURRE: Je reste un grand fan de Jude Bellingham. C’est un très grand joueur et il l’a démontré sous le maillot du Real Madrid. Sauf que les automatismes ne sont pas les mêmes en club qu’en sélection. Les Three Lions n’ont pas d’assise collective cohérente. Mais leur solidité compte.

Ce diable de Bukayo Saka, décisif contre la Suisse. [KEYSTONE - MARTIN MEISSNER]
Ce diable de Bukayo Saka, décisif contre la Suisse. [KEYSTONE - MARTIN MEISSNER]

RTSsport.ch: On a pu lire que si Bellingham est moins tranchant à l’Euro qu’en club, c’est aussi une question de pression. Qu’en pensez-vous?

LEONARD THURRE: Alors là, je ne suis absolument pas d’accord. Bellingham ne peut pas avoir plus de pression avec l’Angleterre que celle qu’il a eue à son arrivée au Real. A Madrid, il a tout de suite été très attendu et il a fait plus que remplir son contrat, en gagnant la Liga et la Ligue des champions, tout en étant brillant. Non, je crois que s’il est moins décisif en sélection, c’est avant tout une question de contexte, d’habitude, d’automatismes. Il faut que Gareth Southgate trouve la bonne formule.

RTSsport.ch: Pour mercredi?

LEONARD THURRE: Tout est possible! Je vois l’Angleterre se hisser en finale, par rapport à ce qu'elle peut encore démontrer dans ce tournoi. Mine de rien, les matches gagnés à l’arraché lui ont donné un peu plus de confiance. Les Anglais ont ce supplément d’âme qui peut leur permettre de passer encore.

Arnaud Cerutti

>> A lire aussi : Les Bleus au défi de la furia espagnole

Publié Modifié
buteurs Équipes Buts
1. Schranz Sl.Prague 3
Mikautadze Lyon 3
3. Musiala Bayern Munich 3
4. Olmo RB Leipzig 3
Gakpo Liverpool 3
6. Kane Bayern Munich 3
7. Marin Empoli 2
Malen B. Dortmund 2
Demiral Atalanta 2
10. Füllkrug B. Dortmund 2