Modifié

Racisme: l'éclair de génie de Dani Alves. Tito a dû apprécier

En réagissant de la sorte, Dani Alves a fait le buzz. [Albert Gea - Reuters]
En réagissant de la sorte, Dani Alves a fait le buzz. [Albert Gea - Reuters]
Défenseur du FC Barcelone, Dani Alves s'est vu jeter une banane dimanche au moment de tirer un corner sur la pelouse de Villarreal. Le latéral a réagi avec humour en décidant de manger le fruit. Il a ensuite repris le jeu normalement. Le Barça a gagné en pensant à Tito Vilanova, disparu vendredi.

Alves fait régulièrement l'objet d'injures racistes en Espagne depuis ses débuts sous le maillot du FC Séville, en 2002. Imperturbable, l'international brésilien ne s'est pas laissé démonter au moment de tirer son corner à Villarreal.

"Cela fait onze ans que je suis en Espagne et depuis onze ans c'est pareil. Il vaut mieux rire de ces attardés", a réagi le Brésilien après le match. "On ne va pas réussir à changer ça donc il faut prendre les choses en riant et se moquer d'eux."

Cette saison, d'autres joueurs, comme le défenseur brésilien du Betis Séville Paulao ou le latéral français de Grenade Allan Nyom, ont eu eux aussi à subir ce type de comportements dans les stades de la Liga.

afp/bao

Publié Modifié

Barcelone gagne pour Tito

Les joueurs du FC Barcelone, porteurs de brassards noirs, ont rendu hommage dimanche à leur ancien entraîneur Tito Vilanova, décédé 2 jours auparavant, en observant une minute de silence à Villarreal.

"Parler de football, indépendamment de la manière dont le match s'est passé, me semble inopportun et déplacé. Je souhaite seulement transmettre beaucoup de courage à la famille de Tito.", a déclaré l'entraîneur Gerardo Martino.

Martino avait succédé l'été dernier à Vilanova, contraint de renoncer à ses fonctions pour suivre un traitement contre un cancer d'une glande salivaire.