Modifié

Hitzfeld prend des risques en défense

Hitzfeld a expliqué ses choix devant la presse. [Georgios Kefalas - Keystone]
Hitzfeld a expliqué ses choix devant la presse. [Georgios Kefalas - Keystone]
Ottmar Hitzfeld n'a pas froid aux yeux. Le coach national titularisera mercredi à Bâle face au Brésil deux défenseurs centraux qui n'ont aucun vécu en commun. En l'absence de Johan Djourou qui relève de blessure, Ottmar Hitzfeld alignera Philippe Senderos aux côtés de Timm Klose.

Il aurait été sans doute plus sage de titulariser l'un de ces deux hommes aux côtés de Steve von Bergen, l'autre pilier de la défense. "Mais qui peut m'assurer que Djourou sera avec nous le 6 septembre contre l'Islande? Comme le doute est de mise, je dois savoir quelles sont les alternatives dont je dispose, explique le sélectionneur. Senderos et Klose débuteront.

Fabian Schär jouera également une mi-temps." La qualité de l'opposition lui permettra d'établir une hiérarchie claire entre ces trois hommes derrière le duo Djourou-von Bergen.

Dzemaili pour Inler

Dzemaili (à droite) et Shaqiri seront alignés d'entrée contre le Brésil. [Laurent Gilliéron - Keystone]Dzemaili (à droite) et Shaqiri seront alignés d'entrée contre le Brésil. [Laurent Gilliéron - Keystone]Ottmar Hitzfeld a, par ailleurs, confirmé que Blerim Dzemaili jouera à la place de Gökhan Inler, qui sera suspendu le 6 septembre, aux côtés de Valon Behrami. "J'ai hésité entre Dzemaili et Xhaka", confie-t-il.

Granit Xhaka figurera toutefois dans le onze de départ. Le joueur du Borussia Mönchengladbach retrouve sa place de no 10 qu'il avait abandonnée contre Chypre. "Granit est à nouveau titulaire dans son club. Et je n'oublie pas que l'équipe a gagné l'automne dernier avec lui à la baguette", précise Ottmar Hitzfeld.

Seferovic ou Gavranovic?

L'unique inconnue réside dans le nom de l'attaquant. Haris Seferovic et Mario Gavranovic sont en balance.

"Seferovic a un profil qui lui permet de jouer aussi sur les côtés. Il peut également imposer sa taille dans le jeu aérien, explique le sélectionneur. Quant à Gavranovic, c'est avant tout un joueur de surface. Il possède l'instinct du buteur. Je suis convaincu que Haris et Mario sont appelés à réussir une grande carrière." Marquer contre le Brésil peut la lancer parfaitement...

si/alt

Publié Modifié

Suisse-Brésil, les sélections

Gardiens:
BENAGLIO/Wolfsburg SOMMER/Bâle WOELFLI/Young Boys

Défenseurs:
KLOSE/Wolfsburg LANG/GC LICHTSTEINER/Juventus SCHAER/Bâle RODRIGUEZ/Wolfsburg SENDEROS/Fulham VON BERGEN/Young Boys
Milieux et attaquants:
BARNETTA/Schalke BEHRAMI/Naples DZEMAILI/Naples GAVRANOVIC/Zurich INLER/Naples MEHMEDI/Freiburg SCHWEGLER/Francfort SEFEROVIC/Sociedad XHAKA/M'gladbach SHAQIRI/Bayern Munich STOCKER/Bâle

BRESIL

Gardiens:
JULIO CESAR/Queens Park Rangers JEFFERSON/Botafogo

Défenseurs:
THIAGO SILVA/Paris SG DAVIDLUIS/Chelsea DANTE/Bayern München DANIEL ALVES/Barcelona JEAN/Fluminense MARCELO/Real Madrid MAXWELL/PSG

Milieux et attaquants:
FERNANDO/Shakhtar Donetsk HERNANES/Lazio LUIZ GUSTAVO/Bayern München PAULINHO/Tottenham Hotspur OSCAR/Chelsea JO/Atlético Mineiro LUCAS/PSG HULK/Zenit BERNARD/Atlético Mineiro FRED/Fluminense NEYMAR/Barcelona

"Je connais la règle du jeu"

"Je connais la règle du jeu. Personne ne peut avoir l'assurance d'une place à vie dans cette équipe, souligne Philippe Senderos dont la dernière titularisation en sélection remonte au match amical perdu 1-0 à Lucerne contre la Roumanie le 30 mai 2012.

Je sais aussi que Djourou et von Bergen ont été irréprochables depuis le début de la campagne pour la Coupe du monde 2014. Mais je sais surtout qu'une campagne dure une saison et demie et que le sélectionneur a besoin de plus que onze joueurs pour la mener. Mon but mercredi est de lui démontrer que je peux être prêt pour les matches de septembre contre l'Islande et la Norvège."