Modifié

YB poursuit sa marche en avant

Carton plein pour les Young Boys d'Uli Forte en Super League! [David Kuendig - EQ]
Carton plein pour les Young Boys d'Uli Forte en Super League! [David Kuendig - EQ]
Fort de trois matches et neuf points avant d'aller défier le FCZ chez lui au Letzigrund, YB a confirmé qu'il faudrait compter sur lui dans la course au titre cette saison. Les Bernois sont repartis de Zurich vainqueurs (1-3) et caracolent en tête du classement. Nul entre Thoune et Aarau (2-2).

YB, la formation d'Uli Forte a maintenant un beau défi à relever: égaler le record de 1959, l'année où les Bernois avaient gagné leurs sept premiers matches de la saison.

A Zurich, cette quatrième victoire a été acquise en première période sur des réussites de Gerndt (21e) et Frey (30e). Auteur du premier but de ce championnat 2012/2013 le 13 juillet contre Sion, le Suédois a réussi un petit exploit sur l'ouverture du score avec son grand pont parfait devant Djimsiti que n'aurait pas renié son plus illustre compatriote Zlatan Ibrahimovic.

Jambes lourdes pour le FCZ

Ou quand Zurich et Oliver Buff se mettent à genoux devant le YB de Steve von Bergen... [David Kuendig - EQ]Ou quand Zurich et Oliver Buff se mettent à genoux devant le YB de Steve von Bergen... [David Kuendig - EQ]Les jambes lourdes en raison de leur match d'Europa League jeudi à Liberec, les Zurichois ont été confrontés à une sorte de mission impossible une fois menés 2-0 dans la fournaise du Letzigrund. Ils auraient pu toutefois la mener à bien après la réduction du score de Nef.

Trop minimalistes, les Bernois ont joué à se faire peur avant le 3-1 inscrit par le Japonais Kubo dans le temps additionnel. Le scénario de cette rencontre aurait pu toutefois s'écrire d'une manière différente si Buff avait obtenu le penalty qui s'imposait sur l'intervention de Veskovac alors que le score était encore nul et vierge.

Trois jours après sa victoire à Malmoe en Europa League, le FC Thoune n'a pas enchaîné. Les Bernois ont été tenus en échec 2-2 par Aarau. Menés au score après un penalty transformé par Callà à la 4e, ils ont renversé la situation avant la demi-heure sur un coup-franc de Lürthi (10e) et sur une réussite du Finnois Sadik, parfaitement lancé par Salamand (27e).

Mais dans le temps additionnel, le néo-promu pouvait arracher le point du nul sur une tête de Callà. Un point amplement mérité.

si/bond

Publié Modifié