Modifié

FIFA Coupe du monde 2022: Cristiano Ronaldo dans la tourmente

L'équipe du Portugal avant sa rencontre de Ligue des Nations face à la Suisse. [Joaquim Araujo - Imago]
L'équipe du Portugal avant sa rencontre de Ligue des Nations face à la Suisse. [Joaquim Araujo - Imago]
La Coupe du monde, c'est dimanche! Alors que le match d'ouverture entre le Qatar et l'Équateur arrive à grands pas, RTSsport vous plonge dans la plus prestigieuse compétition footballistique. Découvrez les 32 pays, répartis dans 8 groupes, qui s'affronteront dès le 20 novembre au Qatar.

Six ans après son titre européen en France, le Portugal espère décrocher une 1re étoile lors de ce Mondial au Qatar. Présente à chaque Coupe du monde depuis 2002, la "Seleçao" semble armée pour y parvenir. Depuis une quinzaine d'années, le succès portugais est en grande partie dû à un homme: Cristiano Ronaldo. Considéré comme l'un des meilleurs joueurs de tous les temps, le joueur de Manchester United a longtemps porté le Portugal sur ses épaules. Sera-ce encore le cas lorsque l'on sait que le buteur approche des 38 ans et qu'il est surtout en proie à de gros problèmes avec son club depuis un long entretien accordé au journaliste Piers Morgan?

Malgré les soucis de sa star, le Portugal semble aujourd'hui être capable de s'en sortir sans. Il devra s'extirper d'un groupe composé de la Corée du Sud, du Ghana et de l'Uruguay pour franchir la phase de groupes.

CORÉE DU SUD

La Corée du Sud participe à son... 10e Mondial consécutif. Nation très régulière au haut niveau, elle a toujours pu compter sur quelques joueurs de classe dans son effectif. Depuis quelques années, c'est Heung-Min Son (Tottenham) qui crève l'écran. L'attaquant tient presque à lui seul les clés du jeu sud-coréen, et même s'il est moins en vue avec son club cette saison, c'est à coup sûr toujours une arme offensive redoutable. Demi-finalistes lors de sa Coupe du monde en 2002, les "Guerriers Taeguk" se sont qualifiés sans trop de difficulté pour ce Mondial, en terminant 2e de leur zone de qualification derrière l'Iran. Les Coréens pourront également s'appuyer sur une défense très solide, articulée autour de Min-jae Kim (Naples), qui explose au plus haut niveau depuis 2 saisons maintenant et qui est un titulaire indiscutable en Serie A et en Ligue des champions.

GHANA

Le Ghana veut se rappeler aux bons souvenirs de son incroyable Mondial 2010 après son erreur de parcours d'il y a 4 ans où il ne s'était pas qualifié pour le Mondial russe. Pour rappel, il y a 12 ans, en Afrique du Sud, les "Black Stars" avaient atteint les quarts de finale avec brio avant de s'incliner... aux tirs au but face à l'Uruguay. Tous les fans de football se souviennent du scandale qui avait entaché cette rencontre. L'on joue la dernière minute des prolongations lorsque Luis Suarez (Nacional) sauve sur la ligne une tête adverse. Sauf que l'Uruguayen sort la balle avec les mains, provoquant un penalty et un carton rouge. Asamoah Gyan s'élance pour envoyer pour la 1re fois une nation africaine en demi-finales d'une Coupe du monde. Il trouve la latte et le Ghana s'incline ensuite aux tirs au but. Cruel pour des Ghanéens qui ne s'en sont jamais véritablement remis. Ils abordent cette Coupe du monde au Qatar avec peu d'ambitions, malgré quelques grands noms du football comme Thomas Partey (Arsenal) ou Iñaki Williams (Bilbao). Ils pourront également s'appuyer sur un gardien de grande classe en la personne de Lawrence Ati-Zigi (St-Gall) qui est un des meilleurs gardien du championnat suisse.

PORTUGAL

Décevants en qualifications lors desquelles ils ne sont pas parvenus à prendre la 1re place, les Portugais ont dû passer par les barrages, où ils ont dominé sans trop de difficulté la Turquie et la Macédoine du Nord. Fernando Santos, en poste depuis 2014, peut néanmoins compter sur un effectif qui a fière allure, avec une attaque de feu notamment, représentée par Cristiano Ronaldo forcément et Rafael Leao (Milan AC). Confronté à de gros problèmes avec son club depuis son interview accusatoire, le meilleur buteur de l'histoire des sélections nationales a dû payer une amende d'un million et demi de francs et est de plus en plus menacé d'être viré de Manchester United. Malgré cela, la superstar veut répondre sur le terrain et emmener le Portugal le plus loin possible. Il sera pour cela bien entouré avec Bruno Fernandes (Manchester United) ou Bernardo Silva (Manchester City) qui pourront l'aider à retrouver le chemin des filets.

URUGUAY

L'Uruguay est au Qatar presque par miracle. Après 14 matches de qualification (sur 18) dans la zone sud-américaine, la Celeste était en passe d'être privée du Mondial. La fédération a alors pris une décision délicate, se séparer de la légende Oscar Tabarez (75 ans), sélectionneur de l'Uruguay depuis... 15 ans. Une rupture qui a porté ses fruits, puisque l'Uruguay a fini par se qualifier in-extremis avec son nouvel entraîneur Diego Alonso (47 ans). Le technicien uruguayen peut s'appuyer notamment sur 2 attaquants légendaires que sont Luis Suarez (Nacional) et Edinson Cavani (Valence), auteurs de... 126 buts à eux 2 avec l'équipe nationale! Accompagnés par la pépite Federico Valverde (Real Madrid) derrière eux, l'Uruguay pourrait créer la surprise au Qatar.

Retrouvez dans la continuité de l'article les fiches de présentation des équipes ainsi que le programme et le classement du groupe.

Thomas Zinguinian - @ZinguinianT

Publié Modifié

La fiche de la Corée du Sud

Coupe du monde: 11e participation après 1954, 1986, 1990, 1994, 1998, 2002, 2006, 2010, 2014 et 2018 (meilleur résultat: demi-finaliste en 2002)

Classement FIFA: 28e

Surnom: Les "Guerriers Taeguk"

Sélectionneur: Paulo Bento

Joueurs vedettes: Heung-Min Son (Tottenham), Min-jae Kim (Naples), Hee-chan Hwang (Wolverhampton)

La fiche du Ghana

Coupe du monde: 4e participation après 2006, 2010 et 2014 (meilleur résultat: quart de finaliste en 2010)

Classement FIFA: 61e

Surnom: "Les Black Stars" (les Étoiles Noires)

Sélectionneur: Otto Addo

Joueurs vedettes: Iñaki Williams (Bilbao), Thomas Partey (Arsenal), Mohamed Salisu (Southampton)

La fiche du Portugal

Coupe du monde: 8e participation après 1966, 1986, 2002, 2006, 2010, 2014 et 2018 (meilleur résultat: demi-finaliste et vainqueur de la petite finale en 1966)

Classement FIFA: 9e

Surnom: La  "Seleçao" (La sélection)

Sélectionneur: Fernando Santos

Joueurs vedettes: Cristiano Ronaldo (Manchester United), Bernardo Silva (Manchester City), Bruno Fernandes (Manchester United)

La fiche de l'Uruguay

Coupe du monde: 14e participation après 1930, 1950, 1954, 1962, 1966, 1970, 1974, 1986, 1990, 2002, 2010, 2014 et 2018 (meilleur résultat: vainqueur en 1930 et 1950)

Classement FIFA: 14e

Surnom: La Celeste

Sélectionneur: Diego Alonso

Joueurs vedettes: Edinson Cavani (Valencia), Luis Suarez (Nacional), Federico Valverde (Real Madrid)

Classement

Groupe H Matches Diff. Buts Points
1. Portugal 3 6 : 4 6
2. Corée du Sud 3 4 : 4 4
3. Uruguay 3 2 : 2 4
4. Ghana 3 5 : 7 3