Modifié

FIFA Coupe du monde 2022: la Suisse veut rêver!

L'équipe de Suisse avant son match décisif de Ligue des Nations face à la Tchéquie. [Manuel Geisser - Imago]
L'équipe de Suisse avant son match décisif de Ligue des Nations face à la Tchéquie. [Manuel Geisser - Imago]
La Coupe du monde, c'est dimanche! Alors que le match d'ouverture entre le Qatar et l'Équateur arrive à grands pas, RTSsport vous plonge dans la plus prestigieuse compétition footballistique. Découvrez les 32 pays, répartis dans 8 groupes, qui s'affronteront dès le 20 novembre au Qatar.

La Suisse participe au Qatar à sa 5e Coupe du monde consécutive. Performance qu'elle n'était jamais parvenue à réaliser de toute son histoire. Désormais habituée de ces grands rendez-vous, la Nati veut maintenant aller encore plus loin. Tombeurs de la France puis quart de finaliste lors de l'Euro 2020, qualifiés au nez et à la barbe de l'Italie pour ce Mondial, les hommes de Murat Yakin veulent atteindre les quarts de finale en Coupe du monde, exploit que la Suisse attend maintenant depuis... 68 ans, en 1954 lors de sa Coupe du monde à domicile.

Avant cela, les Helvètes devront s'extirper d'un groupe très relevé, qui s'apparente fortement à celui de l'édition russe d'il y a 4 ans. Excepté le Costa Rica qui est remplacé cette année par le Cameroun, la Nati retrouvera le Brésil et la Serbie. Contre des équipes très en forme, la tâche de la Suisse s'annonce ardue.

BRÉSIL

Qui peut bien battre le Brésil à cette Coupe du monde? Une question à laquelle il est bien difficile de répondre tant la "Seleçao" se présente comme la grande favorite du tournoi. Emmené par une attaque de folie et une défense qui a l'expérience du très haut niveau, le Brésil fait peur. En atteste ses qualifications qu'il a mené d'une main de maître. 14 victoires et 3 nuls en 17 matches, 40 buts marqués pour 5 encaissés, le Brésil aborde le Mondial tel un rouleau compresseur. La formation de l'entraîneur Tite, pétrie de talents, s'en remettra certainement à sa superstar Neymar (PSG), qui pourrait, lors de cette Coupe du monde, dépasser le record du nombre de buts en sélection brésilienne détenu par la légende Pelé. Entouré de jeunes joyaux tels que Vinicius Junior (Real Madrid) ou Rodrygo (Real Madrid), Neymar pourra distiller des passes dont lui seul a le secret.

CAMEROUN

Le Cameroun est, sur le papier, l'équipe la plus faible de ce groupe. Elle a déjà eu énormément de mal à se qualifier, et l'on peut même dire que sa présence au Qatar tient du miracle! En effet, elle a d'abord passé l'épaule en qualifications face à la Côte d'Ivoire lors de la dernière journée avant de retrouver l'Algérie en barrages dans une double confrontation dont elle n'était pas favorite. Qui plus est, après une défaite au match aller à domicile, les espoirs camerounais étaient bien minces. C'est pourtant bien au match retour que le miracle a eu lieu. Les "Lions indomptables" ont en effet inscrit le but de la qualification à la... 124e minute de jeu, plongeant tout Alger dans un silence de cathédrale. Au Qatar, les Camerounais pourront notamment compter sur de nombreux joueurs bien connus en Suisse. Gaël Ondoua (ex-Servette), Nicolas Moumi Ngamaleu (ex-YB) et Jean-Pierre Nsamé (YB) font effectivement partie du cadre qui s'est envolé pour le petit Émirat.

SERBIE

Qualifiée avec brio en finissant devant le Portugal, la Serbie a mérité sa place à cette Coupe du monde. Emmenée par une attaque de feu, la formation de Dragan Stojkovic devra s'appliquer sur son jeu défensif pour espérer quelque chose au Qatar. On se souvient tous de ce match entre la Suisse et la Serbie d'il y a 4 ans qui s'était soldé sur une victoire in extremis de la Suisse grâce à Xherdan Shaqiri. Lors de cette rencontre, Aleksandar Mitrovic (Fulham) avait fait étalage de toute sa classe en ouvrant le score. Lorsque l'on nous dit qu'il a été rejoint à la pointe de l'attaque par un certain Dusan Vlahovic (Juventus), et qu'ils seront accompagnés par des Dusan Tadic (Ajax) ou Sergej Milinkovic-Savic (Lazio), la Serbie a de quoi inquiéter ses futurs adversaires. Ils devront cependant améliorer leur jeu défensif qui n'est pour l'instant pas vraiment à la hauteur.

SUISSE

La Suisse entame son Mondial avec confiance. Jamais la Suisse n'a semblé si forte sur le papier, et elle peut s'appuyer ces dernières années sur de solides résultats contre les meilleures nations mondiales. Qualifiée lors du dernier match aux dépends de l'Italie, la Nati doit assumer le statut qui est désormais le sien. Régulièrement qualifiée pour la phase à élimination directe des compétitions majeures auxquelles elle participe, la formation désormais entraînée par Murat Yakin doit désormais aller encore plus loin. Éliminée sans gloire par la Suède en 8es de finale du Mondial 2018, la Nati a de plus en plus d'expérience du haut niveau et se reposera sur ses cadres qui sont plus en forme que jamais. Granit Xhaka (Arsenal), Breel Embolo (Monaco) et Manuel Akanji (Manchester City) sont en effet titulaires dans des équipes du haut de tableau de leur championnat alors que Xherdan Shaqiri brille toujours lors des grands événements. Surtout, l'équipe de Murat Yakin semble désormais très homogène, avec de la qualité à tous les postes.

Retrouvez dans la continuité de l'article les fiches de présentation des équipes ainsi que le programme et le classement du groupe.

Thomas Zinguinian - @ZinguinianT

Publié Modifié

La fiche du Brésil

Coupe du monde: 22e participation après 1930, 1934, 1938, 1950, 1954, 1958, 1962, 1966, 1970, 1974, 1978, 1982, 1986, 1990, 1994, 1998, 2002, 2006, 2014 et 2018 (meilleur résultat: vainqueur en 1958, 1962, 1970, 1994 et 2002)

Classement FIFA: 1er

Surnom: La "Seleçao" (La sélection)

Sélectionneur: Tite

Joueurs vedettes: Neymar (PSG), Vinicius Junior (Real Madrid), Marquinhos (PSG)

La fiche du Cameroun

Coupe du monde: 8e participation après 1982, 1990, 1994, 1998, 2002, 2010 et 2014 (meilleur résultat: quart de finaliste en 1990)

Classement FIFA: 43e

Surnom: "Les Lions Indomptables"

Sélectionneur: Rigobert Song

Joueurs vedettes: Eric Maxim Choupo-Moting (Bayern), André Onana (Inter), Vincent Aboubakar (Al-Nassr)

La fiche de la Serbie

Coupe du monde: 3e participation après 2010 et 2018 (meilleur résultat: 1er tour en 2010 et 2018)

Classement FIFA: 21e

Surnom: "Orlovi" (Les Aigles)

Sélectionneur: Dragan Stojkovic

Joueurs vedettes: Dusan Vlahovic (Juventus), Aleksandar Mitrovic (Fulham), Sergej Milinkovic-Savic (Lazio)

La fiche de la Suisse

Coupe du monde: 12e participation après 1934, 1938, 1950, 1954, 1962, 1966, 1994, 2006, 2010, 2014 et 2018 (meilleur résultat: quart de finaliste en 1934, 1938 et 1954)

Classement FIFA: 15e

Surnom: "Nati" (équipe nationale)

Sélectionneur: Murat Yakin

Joueurs vedettes: Xherdan Shaqiri (Chicago Fire), Breel Embolo (Monaco), Granit Xhaka (Arsenal)

Classement

Groupe G Matches Diff. Buts Points
1. Brésil 3 3 : 1 6
2. Suisse 3 4 : 3 6
3. Cameroun 3 4 : 4 4
4. Serbie 3 5 : 8 1