Modifié

Ligue des nations: la Suisse au révélateur face à l'Espagne

Les Suisses doivent absolument obtenir un résultat samedi face à l'Espagne. [Keystone]
Les Suisses doivent absolument obtenir un résultat samedi face à l'Espagne. [Keystone]
Agendé ce samedi à Saragosse, le 25e Espagne - Suisse de l'histoire livrera un enseignement majeur (RTS2, 20h10). A deux mois de son entrée en lice à la Coupe du monde au Qatar, la Suisse saura si elle joue aujourd'hui un football qui peut coller au discours de Manuel Akanji. Un discours qui n'évoque rien de moins qu'un sacre à Doha au soir du 18 décembre.

L'Espagne entend prendre les points samedi pour consolider sa première place du groupe avant le choc au sommet de mardi à Braga contre le Portugal. Quant à la Suisse, il faut obtenir un résultat à Saragosse pour ne pas être reléguée samedi soir déjà si les Tchèques ont la mauvaise idée de battre le Portugal à Prague.

A Saragosse, Murat Yakin devra composer sans son meilleur attaquant, Noah Okafor. Privé de la vitesse du joueur de Salzbourg, le sélectionneur misera sur le même trio présent au coup d'envoi du 8e de finale de l'Euro, composé de Xherdan Shaqiri, Haris Seferovic et Breel Embolo.

Trois atouts

Les questions autour de la condition de Shaqiri et de Seferovic et le souvenir des 3 défaites concédées lors des 3 premiers matches de cette campagne de la Ligue des Nations n'incitent pas à un optimisme béat. Mais Murat Yakin ne s'avance pas vers cet antépénultième match avant la Coupe du monde sans atout.

Murat Yakin compte sur Granit Xhaka, auteur d'un excellent début de saison avec Arsenal. [Gian Ehrenzeller - Keystone]Murat Yakin compte sur Granit Xhaka, auteur d'un excellent début de saison avec Arsenal. [Gian Ehrenzeller - Keystone]

Trois de ses hommes de base n'ont peut-être, en effet, jamais été aussi forts. On veut parler de Yann Sommer, auteur le 27 août dernier d'une performance magistrale à Munich contre le Bayern. De Manuel Akanki qui n'a mis que 3 matches pour gagner la confiance de Pep Guardiola à Manchester City. Et enfin de Granit Xhaka, l'un des artisans du superbe début de saison d'Arsenal en Premier League.

Le gardien, le défenseur et le capitaine peuvent ainsi rêver à un exploit samedi, à une 2e victoire de l'histoire face à la Roja 12 ans après le succès de Durban lors du Mondial 2010 avec ce but de Gelson Fernandes qui est resté dans les mémoires.

ats/jbal

Publié Modifié

Sélection pour les 2 matches de Ligue des nations de septembre

Gardiens: Yann Sommer (Borussia Mönchengladbach), Jonas Omlin (Montpellier), Yvon Mvogo (Lorient)

Défenseurs: Manuel Akanji (Manchester City), Eray Cömert (Valence), Nico Elvedi (Borussia Mönchengladbach), Kevin Mbabu (Fulham), Ricardo Rodriguez (Torino), Fabian Schär (Newcastle United), Silvan Widmer (Mayence).

Milieux et attaquants: Michel Aebischer (Bologne), Breel Embolo (Monaco), Fabian Frei (Bâle), Remo Freuler (Nottingham Forest), Cedric Itten (Young Boys), Ardon Jashari (Lucerne), Dan Ndoye (Bâle), Haris Seferovic (Galatasaray Istanbul), Xherdan Shaqiri (Chicago Fire), Djibril Sow (Eintracht Francfort), Renato Steffen (Lugano), Ruben Vargas (Augsbourg), Granit Xhaka (Arsenal), Denis Zakaria (Chelsea).

Ligue des nations, le programme de la Suisse