Modifié

Ligue 1: l'immense défi de Lucien Favre

Lucien Favre nourrit de grandes ambitions avec l'OGC Nice pour la saison 2022-2023 de Ligue 1. [EPA/SEBASTIEN NOGIER - Keystone]
Lucien Favre nourrit de grandes ambitions avec l'OGC Nice pour la saison 2022-2023 de Ligue 1. [EPA/SEBASTIEN NOGIER - Keystone]
A 64 ans, la passion de Lucien Favre pour le football n'a jamais été aussi ardente. Elle l'a poussé à revenir à Nice pour relever un immense défi: hisser Nice parmi les 3 meilleures équipes de la Ligue 1 dont les 3 coups seront donnés ce soir.

La concurrence à laquelle l'OGC Nice doit faire face est féroce. Il y a bien sûr le Paris Saint-Germain, qui s'apprête à survoler le championnat porté par 3 des meilleurs joueurs au monde. Lionel Messi, Neymar et Kylian Mbappé forment bien un trio qui n'a pas d'égal.

Il y aussi un Lyon avide de revanche après une saison désastreuse, un Monaco qui espère surfer sur la même vague que le printemps dernier, un Marseille et son formidable public, un Rennes qui gravit chaque année un échelon de plus et sans doute 1 ou 2 équipes - Lille, Strasbourg ? - susceptibles de déjouer tous les pronostics.

Les attentes sont donc énormes sur les épaules de l'ancien stratège du Servette FC, qui a la conviction qu'il peut effectivement réussir quelque chose de grand à Nice. A lui désormais de jouer !

ats/jfk

Publié Modifié

De retour après une longue pause

Après 2 années et demie à Dortmund où son successeur Marco Rose n'a pas fait long feu, Lucien Favre s'est accordé un long break malgré les offres émises par Marseille et Crystal Palace notamment. Ce printemps, il a repoussé celle du Borussia Mönchengladbach où son retour était espéré par tous les fans pour écrire une nouvelle page à Nice. La 1re, marquée par cette magnifique 3e place lors de la saison 2016/2017 derrière Monaco et Paris, a laissé un souvenir inoubliable aux supporters niçois. Ils sont tombés très vite sous le charme de cet entraîneur à l'accent vaudois parfois si prononcé adepte d'un jeu léché, offensif et, surtout, maître dans l'art de faire progresser ses joueurs.

Six suisses aux espérances diverses

Six helvètes devraient fouler les pelouses de Ligue 1 cette saison. Si les portiers internationaux Yvon Mvogo (Lorient) et Jonas Omlin (Montpellier) seront indiscutables dans leurs buts respectifs, ce ne sera forcément le cas de tous leurs compatriotes. Breel Embolo (Monaco) devrait régulièrement enflammer l'attaque du Rocher, tandis que Jordan Lotomba (Nice) fera parler sa polyvalence pour faire partie du 11 de base de Lucien Favre. Quant à Kevin Spadanuda (Ajaccio) et Roggerio Nyakossi (Marseille), la concurrence sera rude pour des joueurs qui n'ont pratiquement pas évolué dans l'élite suisse avant leur départ pour l'étranger. Le Genevois devrait d'ailleurs débuter la saison dans l'équipe réserve des Phocéens.

Une saison sous tension

Avec le passage à 18 équipes dès la saison 2023-2024, il y aura 4 clubs relégués directement. Cela rajoutera de la pression pour un combat qui s'annonce âpre entre les équipes de bas de tableau comme Ajaccio ou Lorient.