Modifié

UEFA Euro dames: les tops et les flops

Mead, meilleure joueuse et co-meilleure buteuse du tournoi [Pedro Soares - SRI]
Mead, meilleure joueuse et co-meilleure buteuse du tournoi [Pedro Soares - SRI]
Affluence, 8-0, talonnade qui se transforme en but, Beth Mead au sommet... L'Euro dames en Angleterre, qui s'est achevé dimanche par le sacre de l'Angleterre, a offert son lot d'émotions et de faits marquants.

Une joueuse : Beth Mead

C'est LA joueuse du tournoi. L'ailière des "Lionesses", 27 ans, a réalisé un Euro flamboyant pour le pays-hôte, inscrivant 6 buts et délivrant 5 passes décisives. Logiquement sacrée meilleure joueuse de la compétition, "Meado l'enragée" a répondu aux critiques sur le terrain, après avoir été écartée des derniers Jeux de Tokyo, la faute à un style jugé parfois trop agressif.

Un chiffre : 87'192 spectateurs

Le match d'ouverture entre l'Angleterre et l'Autriche (1-0) et ses 68'871 spectateurs avait déjà permis de battre le record d'affluence lors d'un match de l'Euro depuis 2013 et la finale Allemagne-Norvège en Suède (41'301). Comme prévu, la finale dimanche a encore effacé ce record, et même celui des hommes à l'Euro, grâce aux 87'192 spectateurs présents à Wembley pour assister au sacre de l'Angleterre (2-1 a.p.).

Un but : l'inspiration géniale de Russo

Une talonnade petit pont sur la gardienne suédoise. Entrée en cours de seconde période lors de la demi-finale des Anglaises contre la Suède (4-0), Alessia Russo a subjugué le public de Sheffield d'un geste génial dos au but, inscrivant ainsi le 3e des 4 buts des "Lionesses".

Un flop : les Norvégiennes sorties d'entrée

Elles faisaient partie des favorites de la compétition, elles ont une nouvelle fois déçu. Déjà sorties à l'issue du 1er tour en 2017, les Norvégiennes ont encore manqué leur rendez-vous européen en Angleterre, sorties avec seulement une victoire contre l'Irlande du Nord lors de leur entrée en lice (4-1). La claque infligée par l'Angleterre (8-0) devrait évidemment laisser des traces.

ats/nm

A lire aussi: des milliers d'Anglais fêtent le titre historique des "Lionesses"

Publié Modifié

Une désillusion : Alexandra Popp

Jusqu'à la finale, pas un seul match de l'Allemagne durant cet Euro ne s'est terminé sans un but de l'attaquante vedette Alex Popp... Mais à quelques minutes du coup d'envoi dimanche, la buteuse allemande (6 buts dans le tournoi) s'est blessée musculairement et a dû suivre la cruelle finale depuis le banc de touche. Après avoir manqué deux Euros pour cause de blessures, Popp vit, à 31 ans, une nouvelle malédiction.

Un match : la Norvège vole en éclats

La rencontre entre l'Angleterre et la Norvège lors de la 2e journée devait être l'un des chocs de cet Euro. De choc, il y aura bien eu, surtout du côté des Norvégiennes, balayées 8-0 par leurs adversaires du soir. Impuissantes, les coéquipières d'Ada Hegerberg ont subi les foudres des "Lionesses" avec notamment un triplé de Beth Mead.