Modifié

UEFA Euro dames: A 6 ans, Stella fait Genève-Sheffield en train pour voir jouer son idole Sandy Maendly

Davide et Stella Duarte avec Sandy Maendly à la fin du match Suisse-Suède. [S. Renna]
Davide et Stella Duarte avec Sandy Maendly à la fin du match Suisse-Suède. [S. Renna]
Stella a 6 ans et elle adore le foot. Son idole, ce n’est ni Cristiano Ronaldo ni Lionel Messi, mais une joueuse de l’équipe de Suisse: Sandy Maendly. Pour lui permettre de voir Suisse-Suède, un des tout derniers matches de la Genevoise – qui va prendre sa retraite après l’Euro – son père est prêt à tout. Il lui a organisé un vrai périple en train de Genève à Sheffield, en passant par Londres.

Quand on fait sa connaissance, on se rend très vite compte de l’importance du football pour Stella. Maillot de Sandy Maendly sur les épaules, la petite fille de 6 ans déborde d'énergie malgré une horloge qui affiche 5 heures du matin dans le hall de la gare Cornavin, à Genève. Sorti du lit aux aurores, Davide, le papa, fait moins le malin.

Davide et Stella dans le train en direction de l'Angleterre. [D. Duarte]Davide et Stella dans le train en direction de l'Angleterre. [D. Duarte]

Mais l'excitation et l'enthousiasme de sa fille compensent le réveil ultra-matinal. Pour permettre à Stella de voir jouer son idole à l'Euro, Davide Duarte lui a organisé un véritable périple. Par convictions écologiques, il ne préfère pas se déplacer en avion et les voici donc parcourir l'Europe en train: Genève, Lyon, Lille et, dix heures plus tard, la gare de King's Cross à Londres. Avec un choc Espagne-Allemagne à Brentford en guise d'apéritif.

"Participer à l'engouement"

"Cette année, il y a vraiment de l’engouement pour le football joué par des femmes donc on voulait participer à ça", explique Davide. Avec également l'envie de montrer à sa fille qu'elle aussi peut rêver de disputer une grande compétition et porter le maillot de l'équipe nationale comme Sandy Maendly, sa joueuse préférée. "Elle a l'opportunité d'avoir une référence féminine dans le sport qu'elle aime, et ça c'est vraiment top", poursuit le Genevois de 32 ans.

Stella, elle, concède être "un peu moins forte" que la capitaine du Servette FC Chênois Féminin, mais qu'elle sera "peut-être un jour meilleure qu'elle"!

Le sens du voyage

Musique d'avenir. Dans l'immédiat, l'important est surtout d'arriver à Bramall Lane, l'enceinte de Sheffield United où la Suisse doit affronter les vices-championnes olympiques suédoises. Sur la pelouse, les Scandinaves empochent les trois points malgré une prestation courageuse des Helvètes.

Davide et Stella à Bramall Lane avant le début du match. [S. Renna]Davide et Stella à Bramall Lane avant le début du match. [S. Renna]

Dans les tribunes, la déception de Stella ne dure pas très longtemps après le coup de sifflet final. Quand Sandy Maendly vient à sa rencontre, avec son maillot en cadeau, les dizaines d'heures de voyage prennent tout leur sens pour Stella et Davide.

Le père et sa fille repartiront en Suisse fatigués, mais avec la valise remplie de souvenirs communs. Et qui sait, dans quelques années peut-être que les deux se retrouveront lors d'une grande compétition, mais cette fois avec Stella sur la pelouse.

Leeds, Stefan Renna

Publié Modifié

Groupe C - 3e journée



Cliquez sur le match souhaité pour plus de détails.

Groupe C Matches Diff. Buts Points
1. Suède 3 8 : 2 7
2. Pays-Bas 3 8 : 4 7
3. Suisse 3 4 : 8 1
4. Portugal 3 4 : 10 1