Modifié

Women's Super League: "Je sens vraiment que c'est le moment d'arrêter", estime Sandy Maendly

Sandy Maendly, suspendue, sera contrainte de regarder ses coéquipieres depuis la tribune. [Miguel Bao - RTS]
Sandy Maendly, suspendue, sera contrainte de regarder ses coéquipieres depuis la tribune. [Miguel Bao - RTS]
Une page dans l'histoire du Servette FC Chênois féminin va se tourner lundi à Lausanne lors de la finale des playoffs de Super League qui opposera les Genevoises à Zurich (dès 14h50 sur RTS2). A 34 ans, Sandy Maendly vivra ses dernières minutes en tant que joueuse du club grenat.

Internationale à 84 reprises et sacrée championne de Suisse avec YB, Neuenkirch et Servette Chênois, Sandy Maendly ne pourra néanmoins pas tenir sa place dans cette finale. La "faute" à un carton jaune écopé il y a 9 jours devant son public lors du match retour des demi-finales des playoffs contre un coriace FC Bâle (victoire 4-3 aux tirs au but). "J'aurais aimé encore pouvoir jouer à la Tuilière lundi, mais il y a eu cet avertissement... Du coup, j'ai vraiment profité des derniers moments sur le terrain à la Fontenette", explique Maendly. Avec succès puisqu'elle avait distillé 2 passes décisives.

RTSsport a rencontré la Genevoise de 34 ans jeudi dernier à la Fontenette. L'occasion de revenir sur sa riche carrière, d'évoquer son avenir mais également de parler égalité salariale femmes-hommes dans le monde du football. Interview vidéo à voir ci-dessous.

Sandy Maendly (34 ans) espère prendre encore part à l'Euro en juillet [Miguel Bao - RTS]
Football: "Je sens que c'est le moment d'arrêter" (Sandy Maendly, joueuse du Servette Chênois féminin) / RTS Sport / 6 min. / le 6 juin 2022

Pas de match donc lundi pour Sandy Maendly qui a remporté 3 titres de championne d'Italie avec le club sarde de Torres et Vérone, entre 2011 et 2015, et qui a également évolué l'espace de 6 mois à Madrid, en 2017. "Ca va être compliqué de vivre ce match depuis les tribunes. Celles qui me connaissent savent que je suis un petit peu insupportable quand je ne suis pas sur le terrain. Je suis très nerveuse, mais je vais essayer de rester positive et surtout de soutenir le mieux possible mes coéquipières... A nous de faire les derniers efforts lundi pour ramener ce titre à la maison". Il s'agirait du 2e titre, après 2021, pour la formation grenat.

L'Euro pour finir en beauté

Sandy Maendly, qui a fait ses débuts au Grand-Lancy à l'âge de 10 ans, décide donc de ranger ses crampons. "La décision a été prise il y a un petit moment, donc je suis tranquille avec ça dans la tête. Je sens vraiment que c'est le moment d'arrêter. Le corps et le mental disent gentiment stop". Gentiment car la carrière de Sandy Maendly, sacrée joueuse de l'année de la Women's Super League en 2021, n'est pas totalement terminée. La milieu de terrain rêve de faire partie du cadre de l'équipe de Suisse qui participera à l'Euro et de disputer au passage son premier grand tournoi avec l'équipe A.

Quand on lui demande d'évoquer ses éventuels regrets, Sandy Maendly revient sur ses blessures. "Notamment celle qui m'empêche peut-être d'aller à la Coupe du monde au Canada en 2015. Ca restera toujours un petit regret ou quelque chose que j'ai dans le coin de la tête. Après, si je peux effacer ça cette année avec une participation à l'Euro, ça serait très bien". Ne reste plus qu'à convaincre le sélectionneur national Niels Nielsen lors des camps précédents l'Euro qui se tiendra en Angleterre du 6 au 31 juillet.

Carouge, Miguel Bao - @migbao

A lire aussi: Women's Super League: Servette Chênois défend son titre

Publié Modifié

Un maillot grenat chevillé au coeur

Le maillot grenat, Sandy Maendly l'a chevillé au... coeur. "Je suis Genevoise. Quand j'étais petite, je ne vivais vraiment que pour le maillot grenat. Alors quand une équipe féminine de Servette s'est mise en place, ça a été un rêve". Sandy Maendly était revenue au bercail durant l'hiver 2018 et avait grandement contribué à la promotion du Servette FC Chênois féminin LNA cette même année et au titre de LNA en 2021.

Avec l'internationale helvétique, les Genevoises ont également goûté à la Ligue des champions cette saison contre la Juventus, Chelsea et Wolfsburg. "Pouvoir terminer comme ça, c'est magnifique", conclut le no8 du Servette FC Chênois féminin.

Le Servette FCCF champion, retour sur un titre historique

Women's Super League: finale des playoffs

Servette
2 - 2 ap 4 - 5 tb
Zurich