Modifié

Guerre en Ukraine: le CIO demande d'annuler les événements sportifs en Russie et au Bélarus

Après sa réunion d'urgence, le CIO a pris la décision d'appeler à l'annulation des événements prévus en Russie et au Bélarus. [Laurent Gillieron - Keystone]
Après sa réunion d'urgence, le CIO a pris la décision d'appeler à l'annulation des événements prévus en Russie et au Bélarus. [Laurent Gillieron - Keystone]
Le Comité exécutif du Comité international olympique (CIO) a exhorté toutes les fédérations sportives internationales à annuler ou à délocaliser tout événement prévu en Russie ou au Bélarus, suite à l'invasion de l'Ukraine par Moscou.

Le Comité exécutif demande, de plus, que le drapeau de la Russie et du Bélarus ne soient pas hissés lors d'événements sportifs internationaux et il souhaite aussi que l'hymne national de ces 2 pays ne soit pas joué, précise le communiqué du CIO, qui estime que ces 2 pays ont violé la trêve olympique qui court toujours après la fin des Jeux de Pékin et en attendant les Jeux paralympiques qui doivent se dérouler à Pékin du 4 mars au 13 mars.

Les fédérations sportives internationales "devraient prendre en compte la rupture de la trêve olympique par les gouvernements russes et du Bélarus et donner la priorité absolue à la sécurité des athlètes", souligne le CIO. Le Comité exécutif a dit sa "profonde inquiétude pour les membres de la communauté olympique en Ukraine" et s'est dit "totalement solidaire".

afp/jfk

A lire aussi: Réunion d'urgence suite à l'attaque russe sur l'Ukraine

Le CIO accuse Moscou d'avoir violé la trêve olympique

Publié Modifié