Publié

Primeira Liga: premiers cas du nouveau variant chez les footballeurs

L'arbitre a fini par arrêter le match lorsque Belenenses s'est retrouvé à 6 joueurs. [Antonio Cotrim - Keystone]
L'arbitre a fini par arrêter le match lorsque Belenenses s'est retrouvé à 6 joueurs. [Antonio Cotrim - Keystone]
Les treize cas de Covid identifiés à Belenenses, qui pour cette raison n'avait pas pu aligner assez de joueurs samedi face au Benfica, sont les premiers au Portugal à être "liés" au variant Omicron.

"Les tests préliminaires effectués par l'Insa suggèrent fortement que tous les treize cas associés aux joueurs du Belenenses SAD sont liés au variant préoccupant Omicron", a indiqué l'Institut national de santé (Insa), en précisant que l'un d'entre eux avait récemment voyagé en Afrique du Sud.

La tenue du match de 12e journée du championnat portugais entre les 2 clubs de Lisbonne a provoqué une vive polémique, la rencontre n'ayant été interrompue qu'en début de 2e période lorsque l'équipe du Belenenses SAD s'est vue réduite à 6 joueurs alors que le Benfica menait 7-0.

Frappée par plus d'une vingtaine de cas de Covid parmi son effectif et son encadrement, Belenenses  n'a pu débuter la rencontre qu'avec 9 joueurs, en faisant appel à des jeunes joueurs de son équipe de réserve et en repositionnant un gardien de but de 20 ans comme attaquant.

ats/bao

Publié