Modifié

Ballon d'Or: Messi, Lewandowski et une pluie de prétendants

Messi: "Si j'obtiens le Ballon d'Or, ce serait extraordinaire d'en gagner un de plus. Un septième, ce serait de la folie". [Yoan Valat - Keystone]
Messi: "Si j'obtiens le Ballon d'Or, ce serait extraordinaire d'en gagner un de plus. Un septième, ce serait de la folie". [Yoan Valat - Keystone]
Lionel Messi apparaît comme le grand favori pour se succéder à lui-même et remporter un 7e Ballon d'Or, lundi à Paris (sur RTSsport dès 20h25), où Robert Lewandowski semble pouvoir empêcher cette consécration.

Chez les dames, l'attaquante espagnole Alexia Putellas a été désignée favorite par la Norvégienne de Lyon Ada Hegerberg, 1re Ballon d'Or féminin de l'histoire en 2018, dans le sillage d'une saison que le FC Barcelone a archidominée en remportant pour la 1re fois la Ligue des champions féminine.

Ada Hegerberg: premier Ballon d'Or féminin de l'histoire en 2018. [Christophe Ena - Keystone]Ada Hegerberg: premier Ballon d'Or féminin de l'histoire en 2018. [Christophe Ena - Keystone]

Chez les messieurs, Barcelone n'a décroché qu'une Coupe du Roi au printemps, juste le départ en août de Messi à Paris. L'Argentin a atteint le Graal en sélection, en remportant la Copa America.

Face à Messi, Lewandowski pourrait bien emporter les suffrages des 180 jurés. Le Polonais, qui a dû se contenter du Prix "The Best" remis par la FIFA l'an dernier, a battu cette année le record du mythique Gerd Müller (40 buts) en marquant 41 buts sur une saison de Bundesliga.

Karim Benzema, aussi, possède la classe et la personnalité d'un lauréat. Contrairement à Benzema, Jorginho a lui tout gagné cette année, l'Euro avec la "Nazionale" et la Ligue des champions avec Chelsea.

afp/bao

Publié Modifié

La liste pour le Ballon d'Or masculin

Les joueurs sont choisis pour leur classe et leur talent mais aussi pour leur palmarès pendant l'année, favorisant les vainqueurs de l'Euro (Italie) et de la Ligue des champions (Chelsea).


Cesar Azpilicueta (ESP/Chelsea)
Nicolo Barella (ITA/Inter)
Karim Benzema (FRA/Real Madrid)
Leonardo Bonucci (ITA/Juventus)
Giorgio Chiellini (ITA/Juventus)
Kevin De Bruyne (BEL/Manchester City)
Ruben Dias (POR/Manchester City)
Gianluigi Donnarumma (ITA/AC Milan)
Bruno Fernandes (POR/Manchester Utd)
Phil Foden (ENG/Manchester City)
Erling Haaland (NOR/Dortmund)
Jorginho (ITA/Chelsea)
Harry Kane (ENG/Tottenham)
N'Golo Kanté (FRA/Chelsea)
Simon Kjaer (DEN/AC Milan)
Robert Lewandowski (POL/Bayern)
Romelu Lukaku (BEL/Chelsea)
Riyad Mahrez (ALG/Manchester City)
Lautaro Martinez (ARG/Inter)
Kylian Mbappé (FRA/PSG)
Lionel Messi (ARG/Barcelone/Paris)
Luka Modric (CRO/Real Madrid)
Gerard Moreno (ESP/Villarreal)
Mason Mount (ENG/Chelsea)
Neymar (BRA/PSG)
Pedri (ESP/Barcelone)
Cristiano Ronaldo (POR/Juve/ManU)
Mohamed Salah (EGY/Liverpool)
Raheem Sterling (ENG/Manchester City)
Luis Suarez (URU/Atlético de Madrid)

La liste pour le Ballon d'Or féminin

Chez les dames, pour succéder à l'Américaine Megan Rapinoe, l'incroyable saison du Barça plaide pour Putellas voire Jennifer Hermoso, mais des joueuses de Chelsea ont des arguments à faire valoir, comme Sam Kerr, Fran Kirby, Pernille Harder ou Jessie Fleming, également sacrée championne olympique avec le Canada.

Kadidiatou Diani (FRA/PSG)
Fran Kirby (ENG/Chelsea)
Jennifer Hermoso (ESP/Barcelone)
Christiane Endler (CHL/Paris/Lyon)
Christine Sinclair (CAN/Thorns FC)
Ashley Lawrence (CAN/PSG)
Irene Paredes (ESP/PSG/Barcelone)
Jessie Fleming (CAN/Chelsea)
Lieke Martens (NED/Barcelone)
Sandra Panos (ESP/Barcelone)
Viviane Miedema (NED/Arsenal)
Ellen White (ENG/Manchester City)
Pernille Harder (DAN/Chelsea)
Samantha Mewis (CAN/N.Carolina C.)
Wendie Renard (FRA/Lyon)
Marie-Antoinette Katoto (FRA/PSG)
Stina Blackstenius (DEN/Häcken)
Magdalena Eriksson (SUE/Chelsea)
Sam Kerr (AUS/Chelsea)
Alexia Putellas (ESP/Barcelone)

Un jury de 180 journalistes, un par pays, vote pour le Ballon d'Or masculin, et de 50 journalistes spécialistes du football féminin pour le Ballon d'Or féminin. Le scrutin a été clôturé le 24 octobre.

Le premier joueur de chaque vote se voit attribuer 6 points, le deuxième 4, le troisième 3, le quatrième 2 et le cinquième 1. En cas d'égalité au total de points, le nombre de premières places obtenues détermine le Ballon d'Or.

La liste du Trophée Yachine

La soirée doit également couronner le meilleur gardien de l'année (trophée Yachine) et le meilleur jeune joueur de moins de 21 ans (trophée Kopa).

Thibaut Courtois (BEL/Real Madrid)
Gianluigi Donnarumma (ITA/Milan/PSG)
Ederson (BRA/Manchester City)
Samir Handanovic (SLO/Inter)
Emiliano Martinez (ARG/Aston Villa)
Édouard Mendy (SEN/Chelsea)
Keylor Navas (CRI/PSG)
Manuel Neuer (GER/Bayern Munich)
Jan Oblak (SLO/Atlético de Madrid)
Kasper Schmeichel (DEN/Leicester)

La liste du Trophée Kopa

32 anciens vainqueurs du Ballon d'Or votent pour décerner le trophée Kopa de meilleur jeune (moins de 21 ans).

Jude Bellingham (ENG/Dortmund)
Jérémy Doku (BEL/Rennes)
Ryan Gravenberch (NED/Ajax)
Mason Greenwood (ENG/Man.Utd)
Nuno Mendes (POR/PSG)
Jamal Musiala (GER/Bayern Munich)
Pedri (ESP/Barcelone)
Giovanni Reyna (USA/Dortmund)
Bukayo Saka (ENG/Arsenal)
Florian Wirtz (GER/Bayer Leverkusen)