Modifié

Ligue des nations: la France bat l'Espagne et remporte le trophée

Le capitaine de la France Hugo Lloris soulève le trophée de la Ligue des Nations après la victoire contre l'Espagne. [EPA/MATTEO BAZZI - Keystone]
Le capitaine de la France Hugo Lloris soulève le trophée de la Ligue des Nations après la victoire contre l'Espagne. [EPA/MATTEO BAZZI - Keystone]
La France a remporté la 2e édition de la Ligue des nations. Au stade de San Siro à Milan, les joueurs de Didier Deschamps ont battu l'Espagne 2-1 grâce à des buts de Benzema et Mbappé.

Bien loin de répéter leur deuxième mi-temps face à la Belgique, les Français ont été complètement étouffés par les Espagnols au milieu du terrain durant près d'une heure de jeu. Mais dominer n'est pas forcément gagner. Les occasions d'inquiéter Hugo Lloris ont été finalement rares pour les joueurs de Luis Enrique.

Benzema la classe

Les défenses ont fini par céder après l'heure de jeu. Oyarzabal, lancé par Busquets, résistait à Dayot Upamecano et parvenait à tromper Hugo Lloris du pied gauche. L'avantage espagnol au score n'avait rien d'incongru à ce moment-là de la partie.

La réaction française fut marquée de la classe de Benzema. Servi par Kylian Mbappé , l'attaquant du Real Madrid a sorti une balle brossée à l'entrée des seize mètres, qui n'a laissé aucune chance au portier Unai Simon (66e).

L'action décisive est venue des pieds de Theo Hernandez. Le défenseur du Milan AC, qui évoluait dans son jardin, a réussi une ouverture d'une précision diabolique vers Mbappé, passe touchée par l'Espagnol Garcia, annulant le hors-jeu. L'attaquant du PSG s'est présenté seul devant Simon et l'a désarçonné d'un beau jeu de jambes avant de marquer (80e). Finalement, le héros des Tricolores en fin de match était bien Lloris, qui a sauvé l'avantage par deux parades décisives face à des reprises d'Oyarzabal (88e) et de Pino (94e).

ats/jfk

Publié Modifié

Benzema: "On n'a pas baissé les bras jusqu'à la fin du match"

"Sur un plan collectif et sur un plan personnel, j'avais vraiment envie de gagner un trophée avec l'équipe de France, aujourd'hui c'est fait, a déclaré Benzema après la rencontre. C'était un match difficile contre une très bonne équipe. On a montré une force de caractère, parce que cette équipe est très forte, elle ne lâche jamais rien et aujourd'hui on l'a encore prouvé. C'est le signe des grandes équipes, ne pas paniquer, patienter et attendre le bon moment. On n'a pas baissé les bras jusqu'à la fin du match, et on a réussi à mettre ces deux buts. Je vais profiter de ce trophée, et petit à petit on va se qualifier pour la Coupe du monde et aller la chercher !"

L'Italie finit troisième

L'Italie a pris dimanche la troisième place de la Ligue des nations en battant la Belgique (2-1) au Juventus Stadium de Turin.

Les champions d'Europe se sont imposés avec un but de Nicolo Barella, d'une frappe à l'entrée de la surface (46e), et un penalty de Domenico Berardi (64e). Les Belges ont réduit le score, trop tard, par le jeune Charles de Ketelaere (86e) qui a passé le ballon entre les jambes de Gianluigi Donnarumma.