Publié

Challenge League: Yverdon Sport, un promu chamboulé mais ambitieux

Le président Mario Di Pietrantonio (à gauche) et l'entraîneur Jean-Michel Aeby fêtent la promotion de leur club Yverdon en Challegne League. [Valentin Flauraud - Keystone]
Le président Mario Di Pietrantonio (à gauche) et l'entraîneur Jean-Michel Aeby fêtent la promotion de leur club Yverdon en Challegne League. [Valentin Flauraud - Keystone]
Dix ans après l'avoir quittée, Yverdon Sport retrouve la Challenge League et débute sa saison dans une semaine. Si l'objectif du club nord-vaudois est avant tout de se maintenir dans cette catégorie, le recrutement estival démontre aussi l'ambition d'être tout de suite compétitif.
Football: Rencontre avec Yverdon Sport, néopromu de Challenge League [RTS]
Football: Rencontre avec Yverdon Sport, néopromu de Challenge League / Sport dernière / 3 min. / le 17 juillet 2021

Passer du semi au professionnalisme, cela permet d'avoir tous ses joueurs disponibles à 100%. Une aubaine pour Jean-Michel Aeby, entraîneur d'Yverdon depuis décembre 2019: "On peut articuler des journées comme on le veut, séances d'entraînement le matin ou l'après-midi, prendre du temps pour travailler à la vidéo également. C'est un plus par rapport à la saison passée lors de laquelle certains joueurs travaillaient et on devait attendre 17h15-30 pour pouvoir commencer l'entraînement."

Pour assumer ce saut de catégorie, le club nord-vaudois a choisi d'affronter des adversaires hostiles durant sa préparation: une défaite initiale contre le FC Sion (2-4), puis deux victoires contre Servette (1-0) et Stade Lausanne-Ouchy (3-0). Et puis, deux derniers matches amicaux en deux jours au Municipal avant la reprise, contre le club de Ligue 2 Sochaux vendredi (défaite 3-1) et contre le champion de Suisse en titre Young Boys (avec une équipe largement remaniée) samedi (victoire 5-0).

Du mouvement dans le contingent

Yverdon a surtout été très actif sur le marché des transferts avec une quinzaines d'arrivées et une dizaine de départs. Parmi les nouveaux venus, le défenseur genevois Miguel Rodrigues débarque du FC Thoune avec toute son expérience de l'élite suisse et, en pointe, Koro Koné doit devenir le buteur qui fera oublier "El Pata" Sergio Cortelezzi, meilleur buteur de Promotion League la saison passée avec 15 buts.

Après 23 buts en 3 saisons pour le Servette, les premiers pas de l'attaquant ivoirien sous ses nouvelles couleurs sont encourageants: il a inscrit son 1er but contre Sochaux pour son tout premier match avec Yverdon.

A noter aussi les arrivées de trois jeunes en provenance de YB: le latéral Lewin Blum, l'élégant milieu de terrain Mischa Eberhard et le puissant attaquant Shkelqim Vladi.

Objectif maintien

Un contingent remodelé donc, et les ambitions qui vont avec, même si l'objectif premier reste le maintien en Challenge League, martèlent le capitaine Ali Kabacalman et Jean-Michel Aeby.

L'entraîneur genevois d'Yverdon voyage à un rythme de 2,1 point par match depuis son arrivée dans la cité thermale. Cela risque d'être compliqué de tenir cette moyenne en Challenge League, d'autant que pour leur premier match, les Nords-Vaudois affronteront l'ogre thounois dans l'Oberland (vendredi, 18h), mais comptez sur eux: Yverdon n'est pas là pour faire de la figuration!

Stefan Renna, avec Stéphane Saporito

Publié

Budget augmenté

Autour du terrain, Yverdon peut compter sur des infrastructures solides et un budget en augmentation: "Nous passerons de 2,5 à 4,2 millions de francs", indique le président Mario Di Pietrantonio.

Un président au coeur sensible, lui qui a dû se séparer d'une dizaine de joueurs ayant contribué à la montée de son équipe la saison passée: "C'était très compliqué pour moi, on a écrit une très belle histoire ensemble, mais on a pris des grosses décisions et j'assume mes responsabilités".

Désormais, le contingent compte 23 joueurs professionnels sous contrat, contre 18 la saison passée. Mais c'est à tous les échelons que le club doit se professionnaliser: "Marketing, sponsoring, secrétariat... tout y passe!", relève Mario Di Pietrantonio,