Modifié

UEFA Euro 2020: "il nous a manqué si peu", regrette Embolo

Breel Embolo est sorti sur blessure après 22 minutes de match face à l'Espagne, en quarts de finale. [Kirill Kudryavtsev - Keystone]
Breel Embolo est sorti sur blessure après 22 minutes de match face à l'Espagne, en quarts de finale. [Kirill Kudryavtsev - Keystone]
Breel Embolo soigne en ce moment sa blessure à la cuisse à Mönchengladbach. Le Bâlois est revenu sur l'incroyable épopée de la Nati.

Touché lors du quart de finale contre la Roja, l'attaquant ne perd pas le moral. "J'ai déjà connu pire", philosophe-t-il. "Contre nous, l'Espagne a eu moins de grosses occasions que face aux Italiens. On avait tant investi, il nous a manqué si peu. On aurait pu lutter pour le titre européen", regrette l'attaquant.

Notre parcours a été sensationnel

Breel Embolo, au centre d'entraînement de l'équipe suisse à Rome. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Breel Embolo

L'élimination fait toujours mal, même après quelques jours, mais Embolo reste immergé dans l'ambiance de l'Euro. "Notre parcours a été sensationnel. L'état d'esprit au sein du groupe était grandiose. On aurait pu aller plus loin que les quarts de finale."

Malgré les regrets, il y a aussi énormément de positif à retirer, selon le Bâlois. A commencer par l'élimination de la France."Adi Hütter (réd: le nouvel entraîneur de Mönchengladbach) m'a dit que c'était un des meilleurs matches qu'il ait jamais vu. La portée de ce succès a été énorme à travers le monde."

Un nouveau statut à assumer

Les attentes vont évidemment aussi être plus grandes à l'avenir, mais c'est une conséquence logique. A défaut d'avoir remporté l'Euro, l'équipe de Suisse a gagné le respect de tous.

ats/thur

Publié Modifié