Publié

UEFA Euro 2020: Breel Embolo - "Cette équipe de Suisse a faim"

L'attaquant suisse Breel Embolo ne veut pas en rester là [JEAN-CHRISTOPHE BOTT - KEYSTONE]
L'attaquant suisse Breel Embolo ne veut pas en rester là [JEAN-CHRISTOPHE BOTT - KEYSTONE]
L'équipe de Suisse n'a pas versé dans l'euphorie après sa qualification pour les 8es de finale de l'Euro 2021. Elle attend maintenant de connaître l'identité de son prochain adversaire.

Pas de trace d'euphorie mardi au sein de l'équipe de Suisse, qui a appris sa qualification pour les 8es de finale de l'Euro peu après son atterrissage à Rome lundi en toute fin de soirée. "Nous avons atteint un mini-objectif, rien de plus pour l'instant", lâche d'ailleurs Breel Embolo.

UEFA Euro 2020: Breel Embolo à propos de la qualification de la Suisse en 8es
UEFA Euro 2020: Breel Embolo à propos de la qualification de la Suisse en 8es / Foot / 10 min. / le 22 juin 2021

La veille, l'attaquant du Borussia Mönchengladbach et ses équipiers avaient en effet dû s'armer de patience sur le tarmac de l'aéroport de Bakou en raison d'un défaut technique de l'avion qui a provoqué 3 heures de retard. Les membres de la délégation suisse avaient été autorisés à quitter l'avion, attendant sous le soleil plutôt que dans une cabine étouffante. L'ambiance était d'ailleurs quelque peu tendue à ce moment-là, car il n'était pas encore certain que les 4 points conquis dans le groupe A seraient suffisants pour accéder aux 8es de finale.

Nous avons atteint un mini-objectif

Breel Embolo célèbre son goal contre la Bulgarie, dans le cadre des matchs de qualification pour la Coupe du Monde 2022 [VASSIL DONEV - KEYSTONE]
Breel Embolo

La tension est retombée tard dans la soirée, peu après l'atterrissage à Rome. Les bonnes nouvelles leur sont parvenues de Copenhague et de Saint-Pétersbourg au moment où les Helvètes passaient le contrôle douanier. Les joueurs de Vladimir Petkovic gardent cependant les pieds sur terre. "Nous avons atteint un mini-objectif, rien de plus pour l'instant", a expliqué Breel Embolo. Mais le fait d'être en 8es de finale montre que nous avons réalisé beaucoup de bonnes choses", a poursuivi le remuant attaquant.

C'est la 4e fois d'affilée que la Suisse atteint les 8es de finale d'une Coupe du monde ou d'un Euro. Une performance que seules la France, championne du monde en titre, et la Belgique, numéro 1 du classement FIFA, ont accomplie.

Montrer de quoi l'équipe de Suisse est capable

Breel Embolo assure toutefois qu'il ne faut pas en rester là: "Nous étions déçus après le match contre le Pays de Galles, car nous n'avons fait qu'un match nul. Après le match contre la Turquie, nous n'étions pas contents parce que nous n'avons pas gagné de manière assez large pour nous qualifier directement. Cette équipe a faim, elle n'est pas facilement rassasiée."

La tâche qui attend la Suisse sera néanmoins extrêmement délicate. La sélection de Vladimir Petkovic affrontera vraisemblablement le vainqueur du groupe F, c'est-à-dire la France, l'Allemagne ou le Portugal.

Les Suisses n'ont de toute manière pas de préférence quant à leur prochain adversaire. "Nous ne serons certainement pas les favoris de ce 8e de finale. Mais cela ne veut pas dire que nous ne sommes pas soumis à une forte pression", a poursuivi Breel Embolo. "Nous voulons nous en sortir et montrer que nous sommes également forts. Nous n'aborderons pas ce match juste pour y participer."

ato/thur

Publié