Modifié

UEFA Euro 2020: Italie - Suisse, une si longue attente

Petkovic devra opérer des choix fondamentaux en vue du match contre l'Italie. [Ettore Ferrari - Keystone]
Petkovic devra opérer des choix fondamentaux en vue du match contre l'Italie. [Ettore Ferrari - Keystone]
L'attente a été longue: 59 ans et 9 jours pour vivre à nouveau un Italie - Suisse en phase finale d'une grande compétition. Le 7 juin 1962 à Santiago, les Azzurri avaient battu la Suisse 3-0 lors du premier tour de la Coupe du monde organisée au Chili.

Le déséquilibre des forces en présence avec une Italie qui reste sur une série de 28 rencontres sans défaite et un onze suisse qui s'est pris les pieds dans le tapis samedi à Bakou incite, par ailleurs, à croire que ce match est joué d'avance.

Les choix de Petkovic

Mais la Suisse a développé un fond de jeu qui peut lui permettre de rivaliser avec la Nazionale. Outre le choix des hommes, Vladimir Petkovic devra trancher sur la manière d'aborder ce match.

Il sait que son équipe prendra une option sans doute décisive sur la 1re place du groupe en cas de succès mercredi. Mais avec un nul ou une défaite, elle jouera son destin dimanche à Bakou face à la Turquie. Faut-il tenter le tout pour le tout à Rome ou faut-il sacrifier ce match contre l'Italie pour jeter toutes les forces contre les Turcs? L'éventuelle titularisation de Xherdan Shaqiri dévoilera les intentions du Mister.

ats/lper

A lire aussi: De son lit d'hôpital, Eriksen dit aller "bien"

Publié Modifié

Italie: avec ou sans Verratti?

Dans le camp italien, l'unique interrogation tourne autour de la présence de Marco Verratti. Remis de sa blessure au genou droit, le demi du PSG a repris l'entraînement collectif dimanche. Il est apte à jouer, mais Roberto Mancini pourrait lui laisser plus de temps et reconduire Manuel Locatelli en ligne médiane aux côtés de Jorginho et du merveilleux Nicolò Barella.

Autriche: Arnautovic sous enquête

L'UEFA a ouvert une enquête disciplinaire contre l'Autrichien Marko Arnautovic, qui a reconnu dimanche avoir proféré des invectives lors de la victoire du pays à l'Euro face à la Macédoine du Nord (3-1). Plusieurs médias ont assuré que l'attaquant d'origine serbe a insulté le défenseur de Leeds Ezgjan Alioski, en faisant référence à ses origines albanaises.

Les demies et la finale devant 40'000 fans

Les demi-finales et la finale se joueront devant 40'000 fans à Wembley, la plus grande foule réunie au Royaume-Uni depuis plus de 15 mois. Les autorités ont augmenté la jauge dans le cadre d'évènements publics-test. Cela représente pour l'Euro un passage à près de 50% de la capacité du stade de Wembley. Le passage à 50% se fera à l'occasion des 2 8es de finale prévus dans l'enceinte londonienne.