Publié

UEFA Euro 2020: la Suisse contre le Pays de Galles pour effacer le souvenir de Bakou

Shaqiri et ses coéquipiers parviendront à effacer la débâcle de 1996 à Bakou? [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Shaqiri et ses coéquipiers parviendront à effacer la débâcle de 1996 à Bakou? [Jean-Christophe Bott - Keystone]
24 ans 9 mois et 12 jours après la défaite contre l'Azerbaïdjan, la Suisse livrera samedi à 15h00 le 2e match de son histoire à Bakou. Face au Pays de Galles, elle se doit d'effacer à jamais le mauvais souvenir du 31 août 1996 où elle avait perdu d'entrée de jeu toutes ses chances de disputer la Coupe du monde 1998 en France.

Près d'un quart de siècle après le naufrage d'une sélection alors dirigée par Rolf Fringer, la Suisse a bien grandi. Avec cette volonté ferme d'imposer son football quel que soit le standing de l'adversaire, elle dégage une assurance qui tranche avec les errements du passé lointain.

A confirmer samedi dès 15h00 face au Pays de Galles qui peut compter sur Gareth Bale et Aaron Ramsey. Le temps est venu pour l'équipe de Suisse de boucler la boucle à Bakou, d'écrire aussi l'histoire pour reprendre une expression chère au capitaine Granit Xhaka.

Même si 4 des 6 meilleurs troisièmes seront également qualifiés, sortir d'un groupe dans lequel figurent l'Italie et la Turquie aux côtés du Pays de Galles ne sera pas évident.

Xherdan Shaqiri a les clés

Mais avec le discours très affirmé tenu par son sélectionneur et par ses joueurs, la Suisse n'a pas franchement le droit à l'erreur. Vladimir Petkovic, Granit Xhaka et Yann Sommer n'ont jamais fait mystère de leurs ambitions depuis longtemps. Elles sont sans limite.

Malgré son manque de temps de jeu à Liverpool, Xherdan Shaqiri demeure l'atout no 1 de l'équipe de Suisse. Vladimir Petkovic a bâti un système qui le place dans un rôle de 9,5. Ce positionnement lui permet d'exprimer pleinement tout son potentiel. Le "Mister" lui a véritablement offert les clés du jeu. A lui de justifier cette confiance, de mener la Suisse à la victoire dans cet Euro.

ats/bao

Publié

Arbitre français pour Pays de Galles - Suisse

Clément Turpin (39 ans) dirigera samedi à Bakou le premier match de l'équipe de Suisse face au Pays de Galles. Arbitre FIFA depuis 11 ans, le Français a notamment officié récemment lors de la finale de l'Europa League entre Villarreal et Manchester United. Lors de la Coupe du monde 2018, Turpin avait déjà arbitré une rencontre de la Suisse, face au Costa Rica (2-2).