Modifié

Copa America: les matches prévus en Colombie seront délocalisés

Le ministre des Sports colombien Ernesto Lucena avait demandé le report de la Copa America. [Colombian Presidency - Keystone]
Le ministre des Sports colombien Ernesto Lucena avait demandé le report de la Copa America. [Colombian Presidency - Keystone]
Jusqu'au bout, la Colombie a tenté d'accueillir sur son sol la Copa América, qu'elle devait co-organiser avec l'Argentine. Mais les manifestations émaillées de violences et de morts dans le pays depuis plusieurs semaines, ont finalement abouti à la délocalisation des matches.

Bogota a pudiquement brandi la carte du Covid-19 pour demander un report "à la fin de l'année" de la compétition, selon le ministre des Sports Ernesto Lucena, dans un message aux médias. La fronde sociale n'a rien à voir avec cette requête, a martelé le gouvernement.

"En ce moment, l'impossibilité de compter avec du public fait que la Copa n'est pas l'événement dont nous rêvons tous", a argumenté M. Lucena. "Nous demandons que la Colombie, tout comme l'Argentine, se voient accorder un délai qui permettra de réaliser cet événement de la meilleure manière possible avec des supporters dans les stades."

Mais la demande colombienne est restée lettre morte. "Pour des raisons liées au calendrier international et à la logistique du tournoi, il est impossible de reporter la Copa América 2021 au mois de novembre", a répondu la Conmebol, l'instance dirigeante du football sud-américain.

Les lieux où seront déplacés les matches initialement prévus en Colombie seront annoncés ultérieurement.

afp/adav

Publié Modifié