Modifié

Ligue des champions: la finale déplacée d'Istanbul à Porto

Le "Stade du Dragon" à Porto accueillera au moins 12'000 fans le 29 mai prochain pour la finale de la Ligue des champions entre Manchester City et Chelsea. [Keystone]
Le "Stade du Dragon" à Porto accueillera au moins 12'000 fans le 29 mai prochain pour la finale de la Ligue des champions entre Manchester City et Chelsea. [Keystone]
L'UEFA a officialisé la tenue à Porto de la finale de la Ligue des champions entre Chelsea et Manchester City le 29 mai, à la place d'Istanbul, écartée en raison de la situation sanitaire.

Dans un communiqué envoyé jeudi, l'instance européenne a indiqué que 6000 billets seraient mis à disposition de chaque club pour les vendre à ses supporters, précisant que le nombre total de spectateurs autorisés au stade du Dragon (50'000 places) serait communiqué plus tard.

"Les supporters ont eu à souffrir pendant plus de douze mois sans la possibilité de voir leurs équipes au stade. Les priver de l'opportunité de vivre la finale sur place n'était pas une option, et je suis heureux de constater qu'un compromis a été trouvé", a réagi le président de l'UEFA Aleksander Ceferin.

La prestigieuse affiche devait initialement se jouer au stade Atatürk à Istanbul, mais les restrictions de voyage entre la Turquie et le Royaume-Uni ont contraint les organisations à revoir leur plan.

Pour la 2e année consécutive, le Portugal récupère donc la finale de la Ligue des champions, après le "Final 8" de Lisbonne en août qui a vu le sacre du Bayern Munich.

afp/jfk

Publié Modifié

L'option d'une finale à Londres rejetée

Le Royaume-Uni avait été pressenti comme solution de repli, d'autant que le pays va rouvrir partiellement ses stades aux spectateurs pour les 2 dernières journées de Premier League. Encore fallait-il que Londres permette aux médias, officiels et invités d'entrer sur son territoire sans quarantaine.

Faute d'accord, c'est donc le Portugal qui a été choisi, un pays qui figure sur la "liste verte" de Londres qui permet à ses ressortissants d'y aller sans avoir à respecter d'isolement à leur retour, à partir du 17 mai.

UEFA: abus de position dominante?

Un tribunal de commerce de Madrid a demandé à la justice européenne de déterminer si l'UEFA et la FIFA abusent d'une position dominante en s'opposant au projet de Super League que défendent toujours 3 grands clubs européens:

Selon cet arrêt, ce tribunal madrilène a transmis une question préjudicielle à la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) pour savoir si les instances ont violé les articles 101 et 102 du Traité sur le fonctionnement de l'Union européenne, qui interdisent les monopoles.