Modifié

Foot: JPMorgan va financer le projet de "Super League" européenne

La banque américaine JPMorgan va financer le projet de Super League européenne. [Seth Wenig - Keystone]
La banque américaine JPMorgan va financer le projet de Super League européenne. [Seth Wenig - Keystone]
La banque américaine JPMorgan a annoncé qu'elle allait financer le projet de "Super League" européenne, porté par une poignée de clubs parmi les plus riches et qui secoue le monde du football.

"Je peux confirmer que nous finançons l'opération", a indiqué à l'AFP un porte-parole à Londres de la banque, ajoutant n'avoir pas d'autre commentaire à ce stade.

Cette nouvelle compétition privée est lancée par douze grands clubs, avec le but de supplanter la prestigieuse Ligue des champions et constitue une déclaration de guerre à laquelle l'UEFA a promis de répliquer en excluant les équipes dissidentes et leurs joueurs.

Parmi les douze clubs, six sont issus de la Premier League, le championnat le plus suivi en Europe.

Vague d'indignation

Le projet a suscité une vague d'indignation, y compris parmi les supporters, mais également au sein du monde politique. Cette "Super League" est contraire aux valeurs européennes de "diversité" et d'"inclusion", a estimé Margaritis Schinas, vice-président de la Commission européenne, sur Twitter.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a lui estimé que cette proposition était "très dommageable pour le football".

afp/adav

A lire aussi: Gary Neville: "c'est un acte criminel contre les fans

Les grands clubs dynamitent le foot européen

Aleksander Ceferin: "un crachat au visage de tous les amoureux du football"

Publié Modifié

Les juridictions compétentes saisies

La "Super League" a saisi préventivement "les juridictions compétentes" afin d'assurer son existence face à la menace d'une bataille juridique avec les instances du football, selon un courrier adressé à l'UEFA et la FIFA et obtenu par l'AFP.

La nouvelle entité "a lancé une procédure devant les juridictions compétentes pour assurer l'instauration et le fonctionnement sans accroc de la compétition", a écrit l'"European Super League Company" dans ce courrier adressé aux dirigeants de l'UEFA Aleksander Ceferin et de la FIFA Gianni Infantino. L'UEFA a menacé dimanche d'exclure les clubs concernés et leurs joueurs de toutes les compétitions, nationales et internationales.