Modifié

Foot: le sort de Joachim Löw se jouera le 4 décembre

Le "règne" de Joachim Löw sur le banc de la Mannschaft semble touché à sa fin. [Robert Michael - Keystone]
Le "règne" de Joachim Löw sur le banc de la Mannschaft semble touché à sa fin. [Robert Michael - Keystone]
Bientôt la fin de l'ère Joachim Löw sur le banc de la Mannschaft? La Fédération allemande (DFB) débattra le 4 décembre de l'avenir du sélectionneur, après la défaite historique récente 6-0 en Espagne.

Les dirigeants de la DFB laissent au coach, en poste depuis plus de 14 ans, quelques jours pour préparer une argumentation. Plusieurs commentateurs voient dans cette manoeuvre une perche tendue pour qu'il démissionne, afin d'éviter un limogeage brutal et humiliant.

Lundi, la DFB a publié un communiqué affirmant qu'elle voulait laisser quelques jours à Joachim Löw, pour "prendre émotionnellement de la distance avec le 6-0" de Séville en Ligue des nations, et "mettre à plat la situation actuelle de l'équipe nationale".

La catastrophe de Séville

Le monde du football allemand lui accordait encore un peu de crédit jusqu'à la catastrophe de Séville, où l'Allemagne a subi sa pire défaite depuis 1931. L'équipe a surtout complètement baissé les bras en 2e période, laissant les Espagnols jouer seuls.

Depuis, les appels à sa démission de Löw se multiplient, ses opposants estimant nécessaire d'avoir un nouveau sélectionneur suffisamment tôt pour donner un nouveau souffle avant l'Euro.

ats/adav

Publié Modifié

Qui pour lui succéder?

La presse spécule depuis plusieurs jours sur son possible successeur pour préparer l'Euro 2020, reprogrammé en 2021, où la Mannschaft évoluera dans le groupe le plus relevé avec la France, championne du monde, le Portugal, champion d'Europe, et la Hongrie. Les noms les plus souvent cités sont ceux de Jürgen Klopp (Liverpool), Hansi Flick (Bayern Munich), Thomas Tuchel (PSG), Ralf Rangnick, l'architecte du projet RB Leipzig, ou Stefan Kuntz, l'actuel coach de la sélection espoirs.