Modifié

Football: Stephan Lichtsteiner tire sa révérence

Stephan Lichtsteiner, ici aux côtés du président de l'ASF Dominique Blanc, met un terme à sa carrière de footballeur à 36 ans. [Claudio de Capitani - Freshfocus]
Stephan Lichtsteiner, ici aux côtés du président de l'ASF Dominique Blanc, met un terme à sa carrière de footballeur à 36 ans. [Claudio de Capitani - Freshfocus]
Stephan Lichtsteiner, sans doute l'un des cinq plus grands joueurs suisses de l'histoire, tire sa révérence. A 36 ans, le Lucernois a annoncé sa retraite lors d'une conférence de presse à Berne.

Septuple Champion d'Italie avec la Juventus entre 2011 et 2018 mais aussi Champion de Suisse avec GC en 2003 et victorieux de la Coupe d'Italie avec la Lazio en 2009, Lichtsteiner présente un palmarès incomparable.

Il ne manque guère qu'un sacre en Ligue des Champions à ce latéral droit au souffle inépuisable. Il s'était refusé à lui en 2015 lors de la finale de Berlin perdue 3-1 par la Juventus devant le FC Barcelone au terme d'une rencontre que les Piémontais avaient dominée le plus souvent.

Lichtsteiner aura porté pendant treize ans les couleurs de l'équipe de Suisse, dont il fut le capitaine lors de l'Euro 2016 et de la Coupe du monde 2018. Retenu pour la première fois par Köbi Kuhn le 15 novembre 2006 pour un match amical contre le Brésil à Bâle - défaite 2-1 -, il a honoré sa 108e et dernière sélection le 15 novembre dernier à St-Gall lors de la victoire 1-0 contre la Géorgie.

Le Lucernois a porté le maillot de la Juventus de 2011 à 2018. En novembre 2015, le latéral droit avait marqué en Ligue des champions contre le Borussia Möchengladbach de Sommer et Xhaka, quelques mois seulement après avoir connu un problème cardiaque.

Foot: Stephan Lichtsteiner met un terme à sa carrière. Voici son but fameux but en CL avec la Juve [RTS]
Foot: Stephan Lichtsteiner met un terme à sa carrière. Voici son fameux but en CL avec la Juve / RTS Sport / 29 sec. / le 12 août 2020

ats/adav

Publié Modifié

Trois Coupes du monde, deux Euros

Troisième joueur suisse le plus capé derrière Heinz Hermann (118 sélections) et Alain Geiger (112), Lichtsteiner fut un titulaire indiscutable lors des cinq phases finales qu'il a disputées, soit les Coupes du monde 2010, 2014 et 2018 ainsi que les Euros 2008 et 2016.

Il nourrira à jamais deux immenses regrets: son erreur de relance lors du huitième de finale de la Coupe du monde 2014 à Sao Paulo contre l'Argentine, qui a précipité l'élimination d'une équipe de Suisse qui avait livré une performance magnifique, et ce carton jaune récolté quatre ans plus tard contre le Costa-Rica qui l'a privé du huitième de finale de St-Pétersbourg face à la Suède. Jamais sans doute Stephan Lichtsteiner n'a autant manqué à l'équipe de Suisse que ce funeste 3 juillet.

"Je vais passer mes diplômes pour entraîner"

Une vie d’après qui se conjuguera toujours avec le football. "Je vais passer mes diplômes pour avoir la possibilité d’entraîner, poursuit-il. Je sais parfaitement que le métier d’entraîneur n’a pas grand-chose à voir avec celui de joueur. Est-ce qu’il éveillera une véritable passion en moi? Est-ce que j’aurais les aptitudes pour l’embrasser? L’avenir le dira. Je veux aussi explorer le monde de la finance pour voir aussi si je ne peux pas trouver ma voie dans ce domaine."