Modifié

Football: "Les clubs suisses pourraient perdre 100 millions de francs"

Même Young Boys et Bâle, deux géants du foot suisse, se retrouvent dans des eaux tumultueuses pendant cette période très compliquée. [Anthony Anex - Keystone]
Même Young Boys et Bâle, deux géants du foot suisse, se retrouvent dans des eaux tumultueuses pendant cette période très compliquée. [Anthony Anex - Keystone]
Puisqu'un tiers du championnat pourrait être amputé en raison du coronavirus, Edmond Isoz, ancien directeur de la Swiss Football League invité ce samedi de Sport Première, a estimé les pertes énormes que pourraient subir les clubs de Super League.

A l'arrêt, comme presque tout le monde, le foot suisse ne sait pas quand est-ce qu'il pourra retrouver le chemin de la liberté et, donc, des stades. Mais la situation est déjà grave, comme l'a confirmé Edmond Isoz au micro de Sport Première.

Edmond Isoz: "100 mios de manque à gagner pour le foot suisse" [RTS]
Edmond Isoz: "100 mios de manque à gagner pour le foot suisse" / RTS Sport / 1 min. / le 28 mars 2020

"Les clubs suisses pourraient faire face à un manque à gagner d'environ 100 millions de francs suisses, a lancé l'ancien joueur d'Etoile Carouge et du FC Sion. Economiquement, il y aurait donc tout intérêt à ce que la saison puisse reprendre, même à huis clos. Mais les joueurs devront pour cela avoir droit à environ 3 ou 4 semaines de préparation. Et peut-être qu'à terme, on pourrait petit à petit espérer le retour des spectateurs..."

ace/scho

Publié Modifié