Modifié

Foot: une perte potentielle d'au moins 3,4 milliards d'euros

Un arrêt définitif des cinq grands championnats engendrerait de grosses pertes. [Jon Super - Keystone]
Un arrêt définitif des cinq grands championnats engendrerait de grosses pertes. [Jon Super - Keystone]
Un arrêt définitif de la saison dans les cinq grands championnats européens de football, suspendus face à la pandémie de coronavirus, engendrerait une perte totale de 3,4 à 3,95 milliards d'euros, selon une étude du cabinet KPMG.

Selon cette étude, publiée mardi, la Premier League anglaise serait la plus impactée si les 92 matches restant à disputer ne pouvaient se jouer, avec un manque à gagner de 1,15 à 1,25 milliard d'euros.

Potentiel arrêt des Coupes d'Europe pas pris en compte

Parmi les autres grands championnats, les Espagnols de la Liga pourraient perdre de 800 à 950 millions d'euros, les Allemands de la Bundesliga de 650 à 750 millions, les Italiens de la Serie A de 550 à 650 millions et les Français de la Ligue 1 entre 300 et 400 millions.

L'étude de KPMG ne prend en compte ni les pertes occasionnées par l'arrêt des éventuelles coupes d'Europe, à l'arrêt alors que les 8es de finale retour n'ont pas tous été disputés, ni celle des coupes nationales, suspendues également.

agences/lper

Publié Modifié

Les grands championnats à l'arrêt

A ce jour, la Premier League et la Serie A sont arrêtées jusqu'au 3 avril, tout comme la Bundesliga, suspendue jusqu'au 2, et la Liga, censée reprendre le 5 avril. En France, la Ligue 1 est suspendue "jusqu'à nouvel ordre", sans date de reprise prévue.