Publié

Football: les Anglais prêts à quitter la pelouse en cas d'actes racistes

Gareth Southgate, qui entoure ici trois joueurs de la "Three Lions": Hudson-Odoi, Alli et Walker, tient tout de même à respecter le protocole de l'UEFA. [KEYSTONE]
Gareth Southgate, qui entoure ici trois joueurs de la "Three Lions": Hudson-Odoi, Alli et Walker, tient tout de même à respecter le protocole de l'UEFA. [KEYSTONE]
Les joueurs de l'équipe anglaise sont prêts à quitter le terrain lors de leurs matches qualificatifs pour l'Euro 2020, vendredi en République Tchèque ou mardi en Bulgarie en cas d'actes racistes dans les tribunes.

Le second match est jugé à risque puisqu'il se déroulera dans un stade de Sofia partiellement fermé en raison d'insultes racistes proférées dans les tribunes contre le Kosovo, en juin. Les joueurs anglais avaient subi des cris racistes lors du match contre le Monténégro.

"Nous avons eu plusieurs réunions (à ce sujet) depuis notre arrivée au rassemblement. Harry Kane (le capitaine) a même dit que si cela arrivait (...) on en parlerait au joueur visé et s'il n'est pas content, on quittera le terrain tous ensemble", a révélé Tammy Abraham, l'attaquant victime de messages racistes sur Twitter après son tir au but raté contre Liverpool en finale de la Super Coupe d'Europe.

Le sélectionneur Gareth Southgate a toutefois assuré que l'Angleterre respecterait le protocole en trois étapes de l'UEFA en cas d'événement de ce genre: prévenir l'arbitre et, si les insultes se poursuivent, celui-ci doit interrompre le match. Enfin, si la reprise du match dans des conditions normales n'est pas possible, il doit être arrêté définitivement.

ats/ace

Publié