Modifié

Super League: "Le Nouvelliste" reste boycotté par le FC Sion

Le principal quotidien valaisan ne sera toujours pas en mesure de couvrir l'actualité du club sédunois. [Olivier Maire - KEYSTONE]
Le principal quotidien valaisan ne sera toujours pas en mesure de couvrir l'actualité du club sédunois. [Olivier Maire - KEYSTONE]
Le FC Sion maintient son boycott décrété l'an dernier à l'encontre du "Nouvelliste", indique le quotidien valaisan. Ses journalistes ne peuvent toujours pas nouer le moindre contact avec des membres du club et ne peuvent pas accéder aux zones de presse du stade de Tourbillon.

Le quotidien explique avoir refusé la proposition du FC Sion qui demandait la mise à disposition gratuite d'une page chaque vendredi dont le contenu aurait été entièrement géré par le service de communication du club.

"Nous ne pouvons accéder à cette demande, car tout ce qui concerne la production de contenu est du ressort de la rédaction du Nouvelliste", explique Sandra Jean, directrice des rédactions. Le rédacteur en chef Vincent Fragnière souligne que "Le Nouvelliste n'est pas l'organe de communication du FC Sion". "Il n'est pas question de prendre en otage nos lectrices et nos lecteurs", précise-t-il.

Il précise que son journal va écrire à la Swiss Football League pour dénoncer cette situation. Par ailleurs, "Le Nouvelliste" réfléchit à la possibilité d'entreprendre des démarches juridiques contre ce boycott décrété la saison passée par le président sédunois Christian Constantin.

Le FC Sion ouvre sa saison vendredi soir à Tourbillon contre le FC Bâle (20h).

ats/rens

Publié Modifié