Modifié

Ligue des nations: les Pays-Bas en finale

Duel âpre entre Néerlandais et Anglais. [Luis Vieira - Keystone]
Duel âpre entre Néerlandais et Anglais. [Luis Vieira - Keystone]
Pays-Bas
3 - 1 ap
Angleterre
La finale de la première édition de la Ligue des Nations opposera dimanche à Porto le Portugal aux Pays-Bas. A Guimaraes, les Bataves ont battu 3-1 l'Angleterre après prolongations sur deux réussites provoquées par deux fautes énormes de relance.

Les Pays-Bas ont tout d'abord pris l'avantage à la 97e sur un autogoal rocambolesque du malheureux Kyle Walker au terme d'une action provoquée par une erreur impardonnable de John Stones. Le défenseur de Leicester perdait le ballon devant Memphis Depay, dont la frappe était repoussée par Jordan Pickword. Sur le renvoi du gardien, Quincy Promes et Walker allaient au duel et le ballon entrait finalement dans la cage vide sur une déviation du joueur de Manchester City.

Le 3-1 tombait à la 114e avec une service lumineux de Depay pour Pomes qui avait exploité une passe "horrible" cette fois de Ross Barkley. Commettre de telles erreurs à ce niveau de la compétition relève presque du mystère.

Les Pays-Bas reviennent de loin. Menés au score sur un penalty transformé par Marcus Rashford (32e), ils ne furent que très rarement dangereux jusqu'à l'égalisation de Matthijs de Ligt à la 73e. Coupable sur le penalty de Rashford, le défenseur de l'Ajax marquait de la tête pour remettre les siens dans le match.

ats/tai

Publié Modifié

Aucun finaliste de C1 dans le 11 de base anglais

L'Angleterre sera ainsi l'adversaire de la Suisse dimanche après-midi à Guimaraes dans le match pour la 3e place. Face aux Pays-Bas, Gareth Southgate avait fait le choix de n'aligner aucun finaliste de la Ligue des champions dans son onze de base. La blessure de Rashford devait toutefois le contraindre à lancer Harry Kane dans le bain dès la 46e. Comme à Madrid cinq jours plus tôt, le capitaine des "Three Lions" n'a pas vraiment tenu son rang.