Modifié

Super League: Xamax se sépare de Decastel, Henchoz à la barre

Henchoz (à g.) succède à Decastel (à dr.) sur le banc de Xamax. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Henchoz (à g.) succède à Decastel (à dr.) sur le banc de Xamax. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Coup de tonnerre à la Maladière! Neuchâtel Xamax se sépare de son entraîneur Michel Decastel, en poste depuis octobre 2015. Son adjoint Stéphane Henchoz prend les rênes de l'équipe. Les Neuchâtelois occupent actuellement la dernière place du classement de Super League.

Le président Christian Binggeli a pris une décision "forte" ce mardi: il a décidé de se séparer de l'entraîneur qui a permis à Xamax de faire son retour en Super League. C'est Binggeli en personne qui a communiqué la décision aux joueurs en début d'après-midi.

En grande difficulté en championnat avec quatre points de retard sur le premier non-relégable GC, Xamax reste sur une défaite 2-0 sur la pelouse des Young Boys samedi. Dans un communiqué, le club a fait savoir qu'il était "nécessaire de créer un électrochoc dans l'équipe afin d'aborder les prochaines échéances capitales avec une énergie nouvelle."

Le successeur de Decastel est donc déjà connu: il s'agit de Stéphane Henchoz. L'ex-international suisse occupait depuis plusieurs années le poste d'adjoint de Decastel.

L'interview du président Binggeli avant la reprise

Binggeli
Super League: Christian Binggeli (président de Neuchâtel Xamax) à l’interview avant le reprise du championnat / RTS Sport / 3 min. / le 31 janvier 2019

ats/jbal

Publié Modifié
Super League Matches Diff. Buts Points
1. Young Boys 34 94 : 32 88
2. Bâle 34 65 : 44 65
3. Lugano 34 46 : 45 44
4. Thoune 34 55 : 56 43
5. Lucerne 34 53 : 57 43
6. Zurich 34 42 : 48 43
7. Saint-Gall 34 44 : 56 42
8. Sion 34 47 : 54 40
9. NE Xamax FCS 34 42 : 60 36
10. Grasshopper 34 29 : 65 24