Modifié

Escrime: après la qualification olympique, l'élimination en quarts de finale

Max Heinzer et cie n'auront pas réussi à poursuivre leur aventure à Kazan. [Marcel Bieri - Keystone]
Max Heinzer et cie n'auront pas réussi à poursuivre leur aventure à Kazan. [Marcel Bieri - Keystone]
Les épéistes suisses avaient déjà atteint lundi leur principal objectif avec l'accession aux quarts de finale du tournoi de la Coupe du monde à Kazan et surtout la qualification pour les JO de Tokyo. Malheureusement, en quarts de finale, le trio Max Heinzer, Lucas Malcotti et Michele Niggeler s'est incliné contre la Russie, le pays-hôte.

Les Suisses ont pourtant longtemps fait la course en tête contre les Russes. La performance du Valaisan Malcotti lors de ses trois duels avec un score de 8-3 en sa faveur avait parfaitement placé la Suisse avant le dernier assaut de Heinzer. Le leader de l'équipe est entré en action alors que la Suisse menait 21-18. Mais le Schwytzois n'est pas parvenu à conserver cet avantage. Le routinier de 33 ans a été dominé dans les contres par le géant Sergey Bida, no 2 mondial, qui a permis à la Russie de s'imposer finalement 33-29.

La Suisse termine mal

Heinzer ne voulait pas avancer l'excuse de ses problèmes de dos de la semaine dernière: "Je dois avant tout travailler la précision. Quelques coups qui finissent de peu à côté coûtent finalement cher" s'est exprimé le Lucernois.

Après cette élimination en quarts de finale, les Suisses ont encore perdu les matches de classement contre la Corée du Sud et la France pour terminer au 8e rang.

ats/tzing

Publié Modifié