Modifié

Escrime: la Suisse 7e de l'épreuve par équipes à Berne

L'épéiste suisse Max Heinzer (droite) face au Japonais Masaru Yamada [Peter Schneider - Keystone]
L'épéiste suisse Max Heinzer (droite) face au Japonais Masaru Yamada [Peter Schneider - Keystone]
Décevants samedi en individuel, les épéistes suisses n'ont pas rectifié le tir 24 heures plus tard dans l'épreuve par équipes du GP de Berne. Max Heinzer, Benjamin Steffen, Lucas Malcotti et Michele Niggeler doivent se contenter d'un 7e rang.

Le quatuor sacré champion du monde en 2018 a été stoppé (45-33) en quarts par le Japon, pays-hôte des prochains Jeux olympiques. Il s'est ensuite incliné 45-43 devant la Chine en poule de classement, avant de s'imposer in extremis (45-44 après une prolongation) face à la Pologne dans le match pour la 7e place.

Cette performance en demi-teinte n'hypothèque en rien les chances de la Suisse de décrocher un ticket pour les JO de Tokyo. Deuxième du classement qualificatif - derrière la France, victorieuse dimanche - avant ce GP de Berne, elle n'a pas concédé trop de terrain sur ses rivales. La Russie, 4e de ce classement, n'a ainsi pu faire mieux que 13e dimanche.

Or, les 4 premiers de la hiérarchie mondiale ainsi que le meilleur des viennent-ensuite pour chaque continent en date du 4 avril 2020 se qualifieront pour le tournoi olympique par équipe. Et une qualification par équipe attribuera automatiquement 3 places en individuel pour Tokyo.

ats/maud

Publié Modifié
Le chef d'équipe Gabriel Nigon estime que la Suisse, 3e des Mondiaux cet été, doit encore obtenir un podium sur l'une des trois dernières manches de Coupe du monde de la phase qualificative pour assurer son ticket pour les JO 2020. "Nous avons limité les dégâts à Berne", a estimé Nigon, dont les protégés avaient dominé la Suède (45-21) et l'Egypte (44-30) dans les deux premiers tours.