Modifié

Fond: Cologna victime d'un ski cassé lors du 50km, triplé russe!

Dario Cologna a vécu un nouveau cauchemar sur 50 km. [Peter Klaunzer - Keystone]
Dario Cologna a vécu un nouveau cauchemar sur 50 km. [Peter Klaunzer - Keystone]
Pas de chance pour Dario Cologna sur le 50 km des JO de Sotchi. Le Grison, qui était dans le coup pour viser une médaille, a cassé son ski gauche à moins de 2 kilomètres de l'arrivée. La victoire est revenue au sprint à Legkov devant Vylegzhanin et Chernousov pour un incroyable triplé russe. Meilleur Suisse, Curdin Perl finit 12e.

Dario Cologna continue ainsi de jouer de malchance sur 50 km dans les grands rendez-vous. Le vainqueur du skiathlon et du 15 km classique était bien placé dans le peloton de tête lorsqu'il voyait son ski gauche se briser en même temps que ses espoirs de triplé à Sotchi. Il devait laisser filer les autres candidats au podium.

Dario Cologna (18) battu, c'est Curdin Perl (27) qui a su tirer son épingle du jeu. [Odd Andersen - AFP]
Dario Cologna (18) battu, c'est Curdin Perl (27) qui a su tirer son épingle du jeu. [Odd Andersen - AFP]
"Dommage. Tout se passait bien avant que je chute et qu'un adversaire me glisse sur le ski, mais c'est de ma faute", a-t-il admis. D'autant plus rageant que "Loenzi" semblait tout à fait en mesure de se battre pour une médaille. "Je suis d'autant plus déçu que j'avais fait tout juste jusque-là. Je me sentais en grande forme et j'étais prêt à attaquer cette montée finale, comme je l'avais fait lors de ma victoire sur skiathlon".

"J'ai vécu des Jeux sensationnels"

"Si je n'avais pas chuté, il n'y aurait sans doute eu que deux Russes sur le podium. C'est une grosse déception, mais je ne vais pas pleurer pour autant. J'ai vécu des Jeux sensationnels. Reste que comme tout athlète de haut niveau, j'aurais encore aimé en ramener une".

Les Russes ont pleinement profité des malheurs de Dario Cologna. Le vainqueur du Tour de ski 2013 Alexander Legkov haussait le rythme dans la dernière montée, emmenant dans son sillage ses compatriotes Maxim Vylegzhanin et Ilia Chernoussov ainsi que Martin Johnsrud Sundby.

Le Norvégien ne pouvait cependant rien faire dans le sprint final, laissant les Russes signer un somptueux triplé sept jours après leur médaille d'argent du relais.

Un premier titre majeur pour Legkov

Les Russes ont réussi un triplé qui fera date. [Pierre-Philippe Marcou - AFP]
Les Russes ont réussi un triplé qui fera date. [Pierre-Philippe Marcou - AFP]

Alexander Legkov se montrait le plus rapide dans l'emballage final. Le protégé de l'entraîneur zurichois Reto Burgermeister s'offrait ainsi à 30 ans à la fois sa première médaille olympique en individuel et son premier titre majeur.

Il devançait de 0''7 Maxim Vylegzhanin (31 ans) et de 0''8 Ilia Chernousov (27 ans), qui cueille le bronze neuf jours après la médaille d'argent glanée par sa petite amie grisonne Selina Gasparin sur 15 km en biathlon.

Les désillusions du 50 km

Dario Cologna ralliait quant à lui l'arrivée en 27e position, à près d'une minute et demie du vainqueur. Cette déception vient s'ajouter aux autres désillusions vécues sur 50 km dans les rendez-vous majeurs.

Il avait notamment chuté après une vingtaine de kilomètres lors des Mondiaux 2013, laissant Johan Olsson filer vers l'or avant de se parer d'argent, et était surtout tombé dans le dernier virage aux JO de Vancouver, se contentant d'un 10e rang alors que le podium lui semblait promis.

Les trois autres Suisses en lice n'ont pas non plus pu s'immiscer dans la lutte pour le podium. Curdin Perl obtenait néanmoins un bon 12e rang, à 36''1 du champion olympique. Remo Fischer et Toni Livers terminaient respectivement 22e et 30e.

si/alt

Publié Modifié

50 km skating (23.02)

1. Alexander Legkov RUS 1h46'55"2
2. Maxim Vylegzhanin RUS + 0"7
3. Ilia Chernousov RUS 0"8
4. Martin J.Sundby NOR 1"0
5. Sergei Dolidovitsh BLR 14"3
...
12. Curdin Perl SUI 36"1
22. Remo Fischer SUI 49"0
27. Dario Cologna SUI 1'26"4
30. Toni Livers SUI 1'54"7