Modifié

Hockey: Les Suissesses renversantes et "bronzées"!

Les Suissesses se félicitent après une médaille de bronze acquise de haute lutte. [Laurent Gilliéron  - Keystone]
Les Suissesses se félicitent après une médaille de bronze acquise de haute lutte. [Laurent Gilliéron - Keystone]
Fantastique équipe de Suisse! Menées 2-0 par la Suède, Florence Schelling et ses coéquipières sont parvenues à renverser la situation pour finalement s'imposer (4-3) et s'offrir le bronze olympique.

Tétanisées par l'enjeu, les Suissesses avaient pourtant complètement manqué leur premier tiers-temps. Les joueuses de l'entraîneur René Kammerer étaient dominées par les Scandinaves pour ne réussir qu'un (!) seul tir cadré. Les Suédoises ouvraient d'ailleurs logiquement le score après une erreur de Thalmann, grâce à Lowenhielm (14e). "Nous étions trop nerveuses", relève Florence Schelling. "On n'arrivait pas à produire le même hockey que face à la Russie ou face au Canada."

Une erreur de Schelling sans conséquence

Stanz [Keystone]
Stanz [Keystone]

Sara Benz trouvait une première fois l'ouverture (42e) après un tir de la Jurassienne Sarah Forster. Phoebe Stänz sortait ensuite le puck de la mêlée pour inscrire le 2-2 (47e) avant que Jessica Lutz ne donne pour la première fois l'avantage à la Suisse sur un bon travail de Stalder (54e).

Le Canada conserve son titre

Après le but dans la cage vide de la benjamine Alina Müller (59e), le bronze était assuré. Dans un dernier sursaut, les Suédoises marquaient à 43'' du terme de la partie. Mais les Suissesses tenaient leur os pour décrocher un fantastique résultat pour les sports collectifs suisses.

Les Canadiennes ont conservé leur titre de championnes olympiques après leur victoire en prolongation (3-2) contre les Américaines, qui menaient pourtant encore 2-0 après 56'34 de jeu. Le Canada remporte ainsi un quatrième titre consécutif en hockey féminin, en battant à nouveau les Etats-Unis en finale, comme aux Jeux de Vancouver.

si/bond

Publié Modifié

Hockey sur glace D (20.02)

Petite finale

Suisse - Suède 4-3 (0-1 0-1 4-1)
14'Lowenhielm 0-1, 39'Johansson 0-2, 42'S.Benz 1-2, 47'Staenz 2-2, 54'Lutz 3-2, 59'Muller 4-2, 60'Winberg 4-3.

Suisse: Schelling; Julia Marty, Frautschi; Laura Benz, Thalmann; Bullo, Altmann; Staenz, Stefanie Marty, Müller; Sara Benz, Stalder, Lutz; Eggimann, Raselli, Forster; Nabholz, Stiefel, Waidacher.

Suède: Wallner; Backlin, Andersson; Backmann, Eliasson; Holmgren, Olofsson; Asserholt, Wester, Winberg; Nordin, Borgqvist, Grahm; Uden Johansson, Lindh, Ostberg; Lowenhielm.

Finale

CANADA - USA ap 3-2 (0-0 0-1 2-1)

Schelling MVP du tournoi

Florence Schelling (24 ans) a été nommée meilleure joueuse du tournoi féminin des JO de Sotchi par la Fédération internationale! La Zurichoise obtient aussi le titre de meilleure gardienne.

"Je ne m'y attendais pas du tout", a réagi la star de l'équipe de Suisse. "Il y avait tant de bonnes joueuses et de bonnes gardiennes dans ce tournoi. C'est vraiment fantastique. Je ne sais pas quoi ajouter à cela!" Avec une réussite de 91,30 % devant ses filets sur les... 252 tirs qui lui ont été adressés, Schelling a multiplié les prouesses à Sotchi. Sans elle, jamais la Suisse n'aurait cueilli le bronze.

Marc Furrer: "On veut continuer avec Sean Simpson"

Président de la Fédération suisse, Marc Furrer est revenu sur un tournoi masculin qu'il a trouvé très décevant côté helvétique. Il a surtout donné quelques détails concernant l'avenir du coach national Sean Simpson.

"Son contrat échoit après le Championnat du monde à Minsk ce printemps. Notre désir est de poursuivre avec lui. Ce n'est pas parce que cela n'a pas marché à Sotchi qu'il faut tout jeter. Nous négocions et je pense que nous allons signer une nouvelle entente dans les prochains jours", souligne Marc Furrer.

Le président de la Fédération suisse se montre très optimiste, alors que Simpson a laissé entendre qu'il se verrait bien diriger une équipe de club avec un travail quotidien auprès des joueurs. Il est d'ailleurs cité pour prendre les commandes du club allemand d'Adler Mannheim.