Modifié

Fond: Cologna chute deux fois en quarts. Eliminé!

Dario Cologna a été l'une des nombreuses victimes d'une neige très molle. [Kai Pfaffenbach - Reuters]
Dario Cologna a été l'une des nombreuses victimes d'une neige très molle. [Kai Pfaffenbach - Reuters]
Aucun Suisse ne participera à la finale du sprint libre, à Sotchi. Nouveau champion olympique du skiathlon, Dario Cologna a chuté à deux reprises en quarts de finale, et a été éliminé, tout comme Jöri Kindschi et Laurien van der Graaf.

Le sprint en skating des JO de Sotchi a ressemblé à des joutes de short-track, avec une cascade de chutes et des défaillances invraisemblables de nombreux favoris. Dario Cologna lui-même est tombé à deux reprises dans son quart de finale et a été éliminé rapidement, à l'image de ses compatriotes.

La finale masculine fut un vrai jeu de quilles, sur une neige molle de printemps très difficile à dompter. De façon inexplicable, un des favoris, le Suédois Emil Jönsson, a été décramponné dès les premiers hectomètres. Puis trois des six finalistes se sont emmêlés dans une chute collective: le Norvégien Anders Gloeerssen, le Suédois Marcus Hellner et le Russe Sergeï Ustyugov. Ils laissaient s'envoler le Norvégien Ola Vigen Hattestad et le Suédois Teodor Peterson, qui sont allés cueillir dans cet ordre l'or et l'argent. Jönsson est revenu de nulle part pour prendre le bronze.

Pas de regrets pour Cologna, qui "remettra ça" vendredi

Laurien van der Graaff a été trahie par son matériel. [Peter Klaunzer - Keystone]
Laurien van der Graaff a été trahie par son matériel. [Peter Klaunzer - Keystone]

Vu la déroute de nombre de ses collègues, notamment encore Petter Northug (éliminé en demi-finales), Cologna ne devrait pas nourrir de regrets éternels. Moyen lors du prologue (13e), le Grison espérait, et les observateurs suisses avec lui, monter en régime au fil des tours. Las, il a trébuché tout seul une première fois au début de son quart, puis une deuxième fois une minute plus tard, en montée, de façon assez similaire, alors qu'il avait fait l'effort de revenir et qu'il semblait en passe de dépasser ses rivaux.

Sacré champion olympique du skiathlon 30 km deux jours plus tôt, le Grison remettra l'ouvrage sur le métier dès vendredi avec le 15 km en classique.

Les trois autres Helvètes en lice n'ont guère été plus heureux. Jöri Kindschi a été éliminé dans le même quart de finale que Cologna. Le Vaudois Jovian Hediger n'a, lui, pas passé le cap du prologue (47e). Quant à Roman Schaad, il a vite perdu toute chance en chutant lors du prologue.

Matériel défaillant pour Laurien van der Graaff

Chez les dames, Laurien van der Graaff a subi une cruelle déception. Elle n'a pas pu défendre réellement ses chances en raison d'un matériel défaillant et a été éliminée en quarts. La Davosienne faisait partie du cercle élargi des favorites.

Les Norvégiennes ont signé le doublé. Maikken Caspersen Falla (23 ans) a dominé de bout en bout, remportant le prologue, son quart, sa demi-finale et enfin la finale, pour décrocher sa première médaille olympique. Sa compatriote Ingvild Flugstad Oestberg prend l'argent et la Slovène Vesna Fabjan le bronze. Marit Björgen n'a pas passé le cap des quarts de finale.

si/dbu

Publié Modifié

Fond, sprint classique messieurs (11.02)

OR: Ola Vigen Hattestad NOR 3'38"39
ARGENT: Teodor Peterson SWE à +1"22
BRONZE: Emil Joensson SWE +19"74
...
22. Jöri Kindschi SUI
26. Dario Cologna SUI
47. Jovian Hediger SUI
83. Roman Schaad SUI

Fond, sprint classique dames (11.02)

OR: Maiken Caspersen Falla (No) 2'35''49
ARGENT: Ingvild Flugstad Oestberg (No) à 0''38
BRONZE: Vesna Fabjan (Sln) à 0''40
...
21. Laurien van der Graaff SUI