Modifié

FIFA Mondial: le Brésil en demi-finales sans convaincre

La rage de Thiago Silva qui vient d'ouvrir le score pour la Seleçao. [TOLGA BOZOGLU - Keystone]
La rage de Thiago Silva qui vient d'ouvrir le score pour la Seleçao. [TOLGA BOZOGLU - Keystone]
Loin d'avoir encore réglé tous ses problèmes, le Brésil s'est quand même qualifié pour les demi-finales de sa Coupe du monde. La Seleção a dominé la Colombie 2-1 à Fortaleza, offrant à la planète un choc de titans face à l'Allemagne, mardi prochain à Belo Horizonte.

Cette fois-ci, ce Brésil dont l'approche du jeu ne convainc pas les supporters a fait naître quelque chose d'autre qu'une simple étincelle de bonheur un soir de victoire. Poussé par des torcedores en transe, le pays hôte a donné des raisons concrètes de croire en l'obligatoire triomphe programmé le 13 juillet au Maracanã.

Par leur envie de mettre le feu dans les lignes colombiennes, par leur performance défensive moins chaotique que, par exemple, contre le Chili, les Brésiliens ont adjoint à leur étiquette de favoris naturels sur le papier quelques arguments bien réels. Secoué, piqué au vif par son sélectionneur Luiz Felipe Scolari au cours d'un faux off organisé avec six journalistes influents, le capitaine Thiago Silva, au mental que l'on dit fragile, est l'illustration parfaite des progrès auriverde entre leurs deux dernières sorties.

Ni fond de jeu, ni projet

Rodriguez a inscrit son 6e but du tournoi. Insuffisant toutefois pour battre la Brésil. [Reuters]
Rodriguez a inscrit son 6e but du tournoi. Insuffisant toutefois pour battre la Brésil. [Reuters]

Il ne faut cependant pas s'y tromper: les Brésiliens n'ont toujours pas de fond de jeu ni aucun projet collectif identifiable, si ce n'est celui de se lancer dans un raid solitaire chacun à tour de rôle. Sans doute aussi est-ce pour cela que, comme pour l'ouverture du score, le deuxième but a été inscrit sur balle arrêtée, un magnifique coup franc direct de David Luiz (68e).

Pour l'instant, la Seleção, qui a souffert en fin de match après le 2-1 marqué sur penalty par James Rodriguez (6e but) à la 80e, n'a pas encore affronté d'équipe de son envergure. Les choses seront très différentes au stade Mineirão mardi face à l'Allemagne. Sans Thiago Silva, qui sera suspendu, alors que Neymar, victime d'une très vilaine charge de Zuniga dans le dos, a quitté le terrain sur une civière à la 88e...

si/adav

A lire aussi: L'obstacle allemand reste trop haut pour les Bleus

Retrouvez le fil du match, minute par minute, avec Baptiste Ruedin

Revivez les matches du jour en images

Référence au match diffusé en direct le 4 juillet sur RTS Deux à 22h00: Brésil - Colombie, Coupe du monde de la FIFA 2014

Publié Modifié