Modifié

FIFA Mondial: Colombie-Uruguay, ou le clash des fantômes

Même privée de sa star Falcao, la Colombie a le talent et le football pour aller loin. [Jorge Silva - Reuters]
Même privée de sa star Falcao, la Colombie a le talent et le football pour aller loin. [Jorge Silva - Reuters]
Colombie-Uruguay: telle est l'affiche samedi soir (RTS deux, 22h00 en Suisse) à Rio de cet alléchant 1/8 de finale de la Coupe du monde, qui promet un choc de style entre des "Cafeteros" joueurs et une "Celeste" combative.

Sur la pelouse mythique du Maracana, ce match se déroulera également à l'ombre de deux fantômes. La Colombie est ainsi privée depuis le début du tournoi de son attaquant vedette Falcao, pas suffisamment remis d'une blessure à un genou, tandis que l'Uruguay doit désormais composer sans "Dracula Suarez", tête d'affiche de l'actualité du Mondial depuis son coup de dents sur l'Italien Chiellini.

Si Falcao sera dans les tribunes pour soutenir ses partenaires avant un hypothétique quart de finale contre le vainqueur de Brésil-Chili, Suarez sera absent. L'attaquant de Liverpool a écopé de 9 matches de suspension en équipe nationale et de quatre mois sans football, tribunes et camps d'entraînement compris.

Sans Suarez, mais avec Cavani et Forlan

Son compère Luis Suarez "hors jeu", c'est à Edinson Cavani de briller. [Mike Blake - Reuters]Son compère Luis Suarez "hors jeu", c'est à Edinson Cavani de briller. [Mike Blake - Reuters]Sans son leader, vraisemblablement remplacé par Diego Forlan, la Celeste a certes perdu son meilleur atout offensif, mais il lui reste Edinson Cavani en pointe et la fameuse "garra charrua" (hargne) des Uruguayens.

"Nous devons avoir confiance en nos vertus", a ainsi relevé Cristian Stuani, qui pourrait relayer le vieux Forlan (35 ans) en attaque. "Nous avons montré sur le terrain que nous sommes à la hauteur de ce Mondial", a ajouté le milieu Gaston Ramirez. "Nous n'avons pas commencé comme nous l'aurions voulu (réd: défaite 3-1 contre le Costa Rica), mais nous avons finalement réussi à passer", a-t-il rappelé.

Outre Suarez, l'Uruguay risque de devoir encore se passer de son capitaine Diego Lugano, touché à une cheville et "pas à 100%" de son propre aveu. Pour la troisième fois d'affilée, il devrait laisser sa place au jeune José Giménez (19 ans) aux côtés de Diego Godin.

Cette charnière centrale a toutefois fait ses preuves jusqu'ici, Godin marquant même contre l'Italie (1-0) le but de la qualification, du dos, tout en "garra".

"En Colombien, on touche plus la balle, le foot y est plus technique"

"Ils ont une mentalité de fer", a prévenu le Colombien Carlos Sanchez. "En Colombie, on touche plus la balle, le football y est plus technique. En revanche, en Uruguay, on compte plus sur les contacts, la force, et beaucoup de volonté sur le terrain", a-t-il noté.

L'Uruguay "a fait preuve d'irrégularité en qualifications, mais c'est un adversaire très difficile", a prévenu le capitaine colombien Mario Yepes, rappelant aussi du haut de ses 38 ans que "l'Uruguay a un plus grand passé dans le football que la Colombie".

Radamel Falcao sera bien sûr à nouveau en tribunes. Pas Luis Suarez... [Peter Powell - Keystone]Radamel Falcao sera bien sûr à nouveau en tribunes. Pas Luis Suarez... [Peter Powell - Keystone]Mais contrairement à l'Uruguay, l'équipe entraînée par José Pekerman a eu le temps de digérer l'absence de Falcao. La Colombie s'appuie ainsi sur un jeu collectif brillant, la meilleure réponse trouvée par le coach argentin à l'absence du "Tigre".

La Colombie a remporté ses trois matches lors de la phase de poules, le tout avec brio et en marquant neuf buts. Et parmi ses hommes en forme, elle peut compter sur James Rodriguez (3 buts) et Juan Cuadrado (3 passes décisives et 1 penalty), particulièrement en vue jusqu'ici.

Lors des qualifications à cette Coupe du monde, les Cafeteros avaient battu leurs rivaux 4-0 à Barranquilla avec un doublé de Gutierrez, avant de s'incliner 2-0 à Montevideo sur un but de Cavani et un de Stuani. En Coupe du monde, les deux pays se sont déjà rencontrés une fois en 1962, pour la première participation des Colombiens. Et l'Uruguay s'était imposé 2-1.

agences/dbu

Référence au match diffusé en direct le 28 juin sur RTS Deux à 22h00: Colombie-Uruguay, Coupe du monde de la FIFA 2014

A lire aussi: Un Chili qui s'annonce pimenté pour le Brésil

Publié Modifié

Chiellini juge la suspension de Suarez... trop sévère

Giorgio Chiellini, victime d'une morsure de Luis Suarez au Mondial, estime que son agresseur, suspendu pour 9 matches et privé de football pendant quatre mois par la FIFA, a reçu "une sanction trop excessive" sur sa page Facebook vendredi.

"Je n'ai en moi aucun sentiment de joie, de revanche ou colère contre Suarez pour un incident qui s'est produit sur le terrain et s'est achevé là. Il n'y a que la colère et la déception pour la partie perdue", déclare le joueur de la Juventus. "En ce moment mes pensées vont vers Luis et sa famille car ils affronteront une période très difficile", poursuit le défenseur italien.

Sans vouloir remettre en question "les interventions disciplinaires des organes compétents", Chiellini estime que "la formule proposée", une suspension de 9 matchs et quatre mois d'interdiction de football, "est excessive".

Luis Suarez (27 ans) est en outre rentré dans son pays, accueilli en héros par des centaines de supporters à l'aéroport de Montevideo vendredi, rapportent les médias locaux. Suarez a emprunté un avion privé pour regagner l'Uruguay.