Modifié

FIFA Mondial: Lichtsteiner, "merci à toute la Suisse" 

La Suisse a montré une saine réaction après son lourd revers face à la France [Siphiwe Sibeko - Reuters]
La Suisse a montré une saine réaction après son lourd revers face à la France [Siphiwe Sibeko - Reuters]
Objectif atteint pour la Suisse, qui décroche non sans mal son billet pour les 8es de finale! Tombeurs du Honduras 3-0, Inler et ses compères pourront désormais jouer l'esprit libéré contre l'Argentine de Lionel Messi. A priori déséquilibré, ce duel se disputera mardi à 18h00 du côté de Sao Paulo.

A Manaus, pour le dernier match de cette Coupe du monde dans la "jungle amazonienne", tous les éléments ont joué en faveur des hommes d'Ottmar Hitzfeld. Cette victoire n'est pas imméritée. Reste que la Nati a bafouillé son football en 2e mi-temps. Grand artisan de cette victoire, Xherdan Shaqiri a réussi le 2e triplé dans cette Coupe du monde, après celui de l'Allemand Mueller face au Portugal.

Un succès pour le 60e d'Hitzfeld

Pour son 60e match à la tête de la sélection helvétique, Ottmar Hitzfeld a eu fin nez d'aligner Shaqiri en soutien de Drmic et de reculer Xhaka sur le flanc droit du milieu de terrain.

Pour la 1ère fois dans ce Mondial, la Suisse a marqué en 1ère mi-temps. Derrière, Lichtsteiner s'est enfin concentré sur ses tâches défensives, Rodriguez s'est montré intransigeant et performant dans les relances. Schär a rassuré, tout comme Djourou, qui aurait pu être expulsé à la 61e après avoir bousculé un adversaire dans les 16m.

Shaqiri et Drmic, un duo offensif percutant [M.Dalder - Reuters]Shaqiri et Drmic, un duo offensif percutant [M.Dalder - Reuters]Inler a tenu son rôle de capitaine, Behrami a abattu un gros travail de récupération et, devant, Drmic a bougé les Honduriens et réussi 2 assists!

Et maintenant, l'Argentine!

Parfaitement mise sur orbite grâce à missile de Shaqiri dès la 6e minute, la Suisse a, contrairement à son match face à la France, plus attendu son adversaire. Bien lui en a pris!

Il n'empêche que la Nati n'a pas affiché la même fraîcheur et cohésion en 2e mi-temps. Probablement en raison de la moiteur qui pesait dans l'Arena Amazonia. Bengston a donné à quelques reprises des sueurs froides à la défense helvétique. Plus faible équipe de cette Coupe du monde avec le Cameroun, le Honduras aurait mérité mieux.  

Et maintenant, la "grande" Argentine! Un adversaire contre lequel on n'attend rien. Et c'est peut-être dans ce rôle-là que la Suisse est la meilleure.

Fernandes: "On va prendre du plaisir"

GELSON FERNANDES (remplaçant face au Honduras): Chapeau à l'équipe. Elle a montré une réaction d'orgueil. Nous avions eu quelques jours difficiles après la défaite contre la France... Xherdan (Shaqiri) nous a montré qu'il était un grand joueur. On a fait le travail sur le terrain indépendamment du résultat entre la France et l'Equateur. Notre quatuor d'attaque a démontré beaucoup de qualités. Tout le monde se réjouit d'affronter l'Argentine. On va prendre du plaisir.

HARIS SEFEROVIC (entré à la 73e à la place de Drmic): Il a fait très chaud. Nous avons maintenant 2 jours pour récupérer. On n'a pas de Messi, Aguero ou Higuain dans notre équipe...

XHERDAN SHAQIRIa boudé les médias suisses.

Xhaka:  "nous y voilà"

ADMIR MEHMEDI: Après toutes les critiques essuyées suite à la défaite face à la France, nous avons démontré être une vraie équipe. Nous avons marqué 2 buts en contre-attaque. Nous étions bien organisés... Nous sommes heureux d'avoir atteint les 8es de finale. Nous sommes très fatigués... L'Argentine ne se limite pas à Messi.

Cette victoire, Diego Benaglio la voulait vraiment. [J.Kyun - Keystone]Cette victoire, Diego Benaglio la voulait vraiment. [J.Kyun - Keystone]GRANIT XHAKA: "Shaq" a prouvé sa classe en marquant 3 fois. Quand tu t'imposes 3-0, tu ne peux être que satisfait. Mon entente sur le côté droit a bien fonctionné avec Stephan (Lichtsteiner). Je suis prêt à affronter n'importe quelle équipe. Nous voulions absolument atteindre les 8es finale. Nous y voilà.

Benaglio: "pas grand-chose à perdre"

DIEGO BENAGLIO (inquiété à plusieurs reprises en 2e mi-temps): Nous avons mérité la victoire et la qualification. Avant de nous pencher sur le jeu de l'Argentine, savourons cette qualification. Nous sommes très fiers de nous être qualifiés et de pouvoir représenter la Suisse en huitièmes de finale de la Coupe du monde.

L'Argentine est l'une des meilleures équipes de la planète. Elle est clairement favorite mais nous n'avons pas grand-chose à perdre. Nous ferons tout pour lui compliquer la tâche. En football, il arrive qu'il y ait des surprises.

Rodriguez: "le climat à Manaus est brutal"

RICARDO RODRIGUEZ (auteur d'un sauvetage sur la ligne de Benaglio à la 52e): Nous avons joué de manière très compacte. Le plus important à mes yeux est de nous être battu jusqu'à la dernière minute. Nous avons obtenu la qualification tous ensemble. Le climat à Manaus est brutal pour un footballeur. Nous avons essayé de jouer comme en 1ère mi-temps mais c'était très compliqué.

Je note avec beaucoup de plaisir que nous n'avons pas encaissé de but. Nous avons fait le plein de confiance. Nous nous réjouissons vraiment d'affronter l'Argentine. 

Lichtsteiner: "merci à toute la Suisse"                                                      

STEPHAN LICHTSTEINER: On s'est retrouvé un peu seuls en défense en 2e mi-temps. Cela n'a heureusement pas eu de conséquence. On a cherché à inscrire le 3e but mais sans prendre de risque. On a bien géré cette rencontre. On est fier de nous et de notre pays.

Rodriguez a réussi un sauvetage spectaculaire à la 52e. [M.Dalder - Reuters]Rodriguez a réussi un sauvetage spectaculaire à la 52e. [M.Dalder - Reuters]Avant le match on savait que l'on pouvait être éliminé mais on s'est dit que l'on allait donner 100%, tout faire pour le maillot suisse pour ne pas avoir de regret. Je suis orgueilleux de cette équipe et content d'avoir récolté 6 points en 3 matches. Je tiens à remercier toute la Suisse. Ma femme m'a écrit pour me dire que tout le pays était derrière nous.

Behrami: "nous avons attendu l'adversaire"

VALON BEHRAMI: Nous avions énormément de pression après un match raté contre la France. Nous devions réagir et avons joué avec intelligence. Nous avons attendu l'adversaire et avec la qualité de nos joueurs offensifs, nous avons pu faire la différence. En 2e mi-temps, nous avons un peu souffert, nous avons exercé moins de pression sur l'adversaire et la fatigue aidant nous sommes moins parvenus à conserver le ballon.

L'Argentine est une grande équipe.  Higuain (son coéquipier à Naples) m'avait déjà dit il y a 3 mois que l'on s'affronterait en 8es. Tout peut arriver... On doit jouer de manière intelligente et y croire. L'Argentine est clairement favorite et c'est très bien ainsi.      

Manaus, Miguel Bao - twitter @migbao #RTSmondial

A lire aussi:

Revivez les matches du jour en images

Référence au match diffusé en direct le 25 juin sur RTS Deux à 22h00: Honduras-Suisse, Coupe du monde de la FIFA 2014

Publié Modifié

La nationale dans l'avion sur le chemin de Porto Seguro


Le capitaine Inler est fier de ses poulains