Modifié

FIFA Mondial: l'Argentine reçue trois sur trois, le Nigeria qualifié

Messi rejoint Neymar au classement des buteurs avec quatre réalisations. [Victor R. Caivano - Keystone]
Messi rejoint Neymar au classement des buteurs avec quatre réalisations. [Victor R. Caivano - Keystone]
L'Argentine a fait plein dans sa phase de groupe. Grâce à un doublé de Messi, l'Albiceleste a dominé le Nigeria 3-2 à Porto Alegre. Une défaite qui n'empêche pas les "Super Eagles" de se qualifier pour les huitièmes de finale, l'Iran ayant été battu dans le même temps 3-1 par la Bosnie-Herzégovine.

Messi a porté à quatre réalisations son total dans le tournoi en frappant deux fois en première mi-temps. A la 3e minute de jeu déjà, après une ouverture lumineuse de Mascherano pour Di Maria, dont le tir a été dévié par le portier Enyeama sur le poteau. Messi s'est alors montré le plus prompt sur le rebond.

Il a récidivé juste avant de rejoindre les vestiaires, sur un coup franc copie conforme de celui qu'il avait tenté... une minute plus tôt, mais qui avait été détourné par Enyeama au prix d'un bel envol.

Fluidité retrouvée

Rojo a choisi le bon moment pour inscrire son premier but sous le maillot albiceleste. [Fernando Vergara - Keystone]
Rojo a choisi le bon moment pour inscrire son premier but sous le maillot albiceleste. [Fernando Vergara - Keystone]

Loin d'être ridicules, les Nigérians avaient répondu du tac au tac à l'ouverture du score, à la 4e, grâce au travail de Babatunde et au talent de Musa, dont la frappe puissante n'a laissé aucune chance à Romero. Et les champions d'Afrique 2013 ont remis le couvert dès les premières secondes de la deuxième mi-temps, toujours par Musa, l'ailier du CSKA Moscou profitant du pivot Emenike en pointe pour égaliser.

Mais, moins de cinq minutes plus tard, sur un corner, Marcos Rojo a pu redonner du... genou l'avantage à une Albiceleste qui, si elle n'a pas encore réglé tous ses problèmes défensifs, a au moins retrouvé la fluidité en attaque réclamée par le sélectionneur Alejandro Sabella.

Vers un Suisse-Argentine?

En passe de devenir un classique du genre, ce quatrième Nigeria - Argentine de l'histoire de la Coupe du monde s'est donc achevé comme tous les précédents, par une victoire sud-américaine par un but d'écart. Ce n'est pas faute d'avoir essayé pour les Super Eagles, qui ont eu plusieurs occasions, dont un tir d'Emenike à la 84e repoussé par Romero.

L'équipe de Suisse est donc fixée sur son sort. Si elle se qualifie pour les huitièmes de finale, elle en découdra avec l'Argentine mardi à São Paulo. Encore faut-il réussir son dernier match contre le Honduras (22h00)...

si/adav

Retrouvez le fil du match Nigeria-Argentine, minute par minute, avec Ludovic Perruchoud

Retrouvez le fil du match Bosnie-Herzégovine-Iran, minute par minute, avec Baptiste Ruedin

Revivez les matches du jour en images

Référence aux matches diffusés en direct le 25 juin sur RTS Deux à 18h00: Argentine-Nigeria et Iran-Bosnie-Herzégovine, Coupe du monde de la FIFA 2014

Publié Modifié

La Bosnie finit sur une bonne note

Déjà éliminée, la Bosnie-Herzégovine a quitté la Coupe du monde sur un succès 3-1 contre l'Iran à Salvador (groupe F). Les Iraniens sont du coup aussi condamnés à un retour prématuré au pays.

Les Bosniens, battus lors de leurs deux premiers matches avec un certain manque de réussite, ont cette fois remporté une victoire logique. Dzeko (23e), Pjanic (59e) et Vrsajevic (83e) ont concrétisé la domination des hommes de Safet Susic, qui ont ainsi terminé leur tournoi sur une note positive mais inutile. Les Iraniens ont sauvé l'honneur par leur attaquant le plus dangereux, Ghoochannejahd (82e).

Il n'y a donc pas eu de miracle pour l'Iran. L'équipe de Carlos Queiroz a été plombée par son manque d'efficacité. Quand on joue trois matches en ne trouvant le chemin des filets qu'une fois, il est évidemment aléatoire d'envisager de franchir le premier tour de la Coupe du monde. Ceci malgré un bel esprit de combat et une grosse discipline tactique sur le plan défensif.