Modifié

Manaus: un cocktail chaleur-grande humidité assommant

Manaus est la plus grande ville d'Amazonie. [Luisa Ricciarini - AFP]
Manaus est la plus grande ville d'Amazonie. [Luisa Ricciarini - AFP]
Située au coeur de l'Amazonie, au nord-ouest du Brésil, la ville de Manaus compte 2 millions d'habitants. Pour y arriver, il faut prendre l'avion ou le bateau car cette ville est encerclée d'immenses forêts et de fleuves.

Encerclée mais pas perdue pour autant dans la jungle... Aucune trace à Manaus de mygales, anacondas, panthères, crocodiles et autres animaux sauvages prêts à vous croquer ou à cracher leur venin, comme l'avait laissé entendre la presse anglo-saxonne.

Tout au plus des moustiques avides de "sang frais" ou des sortes de papillons viennent perturber l'effort des touristes tentant de trouver leur souffle sous la chaleur et l'humidité ambiante.

On se protège comme on peut à Manaus. [Miguel Bao - RTS]On se protège comme on peut à Manaus. [Miguel Bao - RTS]Du latex à l'électronique

Manaus, comme à Salvador de Bahia d'ailleurs - ville qui avait été le théâtre de la très large défaite suisse face à la France le 20 juin dernier - alterne au niveau "architectural" gratte-ciels et favelas.

Le contraste est saisissant avec le "Teatro Amazonas", principale salle de concert de la ville. Ce monument datant de 1896 est un vestige de la richesse de la ville. Au 19e siècle, Manaus avait fait fortune dans la récolte du latex.

Aujourd'hui, Manaus est le 3e pôle industriel du pays, derrière Sao Paulo et Rio. On y trouve les principales industries d'électroménager, électronique, ordinateurs... brésiliennes, américaines, japonaises ou coréennes.

Crème solaire et lunettes toujours

A Manaus, située à seulement 300km de l'Equateur, on se protège comme on peut. Parapluie parfois, crème solaire et lunettes toujours. Tout du moins pour les touristes, qui expérimentent à leur insu le cocktail "chaleur-grande humidité" assommant qui frappe la ville

Comme l'a expliqué un médecin local à une journaliste de la RTS, "le défi est de s'adapter à l'humidité. Une température de 27 degrés peut procurer une sensation thermique de 32 degrés".

"Le majeur impact sur le corps est la difficulté à transpirer. La transpiration n'arrive pas à s'évaporer, donc vous restez trempés et la température du corps n'arrive pas à baisser. Cela peut accélérer les battements du coeur".

Manaus en images

A lire aussi: Avant SUI-HON

Equipe de Suisse

Equipe de Suisse

Référence au match diffusé en direct le 25 juin sur RTS Deux à 22h00: Suisse-Honduras, Coupe du monde de la FIFA 2014

Manaus, Miguel Bao - twitter @migbao #RTSmondial

Publié Modifié

Mardi, il faisait très humide à Manaus