Modifié

Xherdan Shaqiri: "ces critiques commencent à m'énerver"

Xherdan Shaqiri: "j'ai besoin de l'équipe, et elle a besoin de moi". [Dylan Martinez - Reuters]
Mondial, Xherdan Shaqiri bouc émissaire des problèmes helvétiques / Audio de l'info / 1 min. / le 24 juin 2014
L'heure n'est plus à la rigolade à 2 jours du match contre le Honduras. Encore souriant et plaisantant avec Pont ainsi qu'avec les médias la semaine dernière, Xherdan Shaqiri s'est présenté avec un visage plus fermé. Valon Behrami est lui certain "qu'on trouvera des solutions".

XHERDAN SHAQIRI à propos des critiques dont il fait l'objet: Elles commencent à m'énerver mais il faut vivre avec. Je peux faire la différence mais tout ne repose pas sur moi. Je ne peux pas dribbler depuis la défense, traverser tout le terrain et marquer...

J'ai besoin de l'équipe et elle a besoin de moi. On ne peut réussir que si nous jouons ensemble. Nous ne sommes pas le Brésil. Je suis confiant...

A propos du Honduras: Nous voudrons montrer une réaction. Cette fois, il s'agira d'être présent de la 1ère à la dernière minute. Nous n'avons jamais été présomptueux. Simplement, nous n'étions pas prêts en 1ère mi-temps. Nous n'avons pas montré ce dont nous sommes capables. On veut gagner et marquer des buts contre le Honduras pour passer en 8es. On va tout faire pour y arriver. C'est une Coupe du monde!

Le Honduras ne nous laissera pas beaucoup d'espaces. A nous d'être plus rapides dans les transitions offensives et de soigner nos dernières passes. Si on ne se qualifie pas, on verra qui sont nos vrais fans. On a un gros objectif, mais je suis convaincu qu'on peut réussir quelque chose de grand.

"Jouer avec intelligence au niveau tactique"

VALON BEHRAMI à propos de l'équipe de Suisse: Le jour après la défaite contre la France était difficile. Mais depuis dimanche, je sens un groupe très concentré, qui met beaucoup d'intensité aux entraînements. C'est positif. Nous n'avons pas beaucoup parlé de la défaite car nous voulons entrer sur le terrain mercredi avec de bonnes ondes.

Valon Behrami sent "un groupe très concentré". Tant mieux! [Peter Klaunzer - Keystone]Valon Behrami sent "un groupe très concentré". Tant mieux! [Peter Klaunzer - Keystone] A propos de la pression: On a vu lors des 2 premiers matches qu'elle a conditionné notre équipe. Face à l'Equateur, beaucoup de joueurs disputaient leur premier match en Coupe du monde. Mais ne cherchons pas d'excuses. On doit tout donner mercredi, sans pression et sans calcul. Je ne suis pas inquiet si on joue à Manaus comme l'on s'est entraîné aujourd'hui.

A propos du Honduras: Face à la France, j'ai commis une grosse erreur qui a coûté très cher... Nos leaders n'avaient pas pris leurs responsabilités pour calmer l'équipe. Ce n'est pas une raison pour s'inquiéter.

Le Honduras est une équipe très physique qui avait battu le Mexique lors des qualifications. On doit s'attendre à tout et on devra surtout jouer avec intelligence au niveau tactique.

Je pense que le Honduras s'ouvrira un peu car il doit marquer beaucoup de buts pour conserver l'espoir de se qualifier pour les 8es. Nous, nous devrons d'abord assurer notre dispositif défensif car je suis certain que devant nous trouverons des solutions.

A propos des critiques dont fait l'objet Shaqiri: On attend simplement plus de tous les joueurs. C'est trop facile de pointer du doigt un joueur. Xherdan doit rester tranquille car il peut faire la différence à tout moment. A nous de mieux le servir... On doit élever le niveau. J'ai constaté à l'entraînement que chacun aidait son voisin. J'en suis très content.

A propos du climat particulier de Manaus: Le staff a tout mis en oeuvre pour nous mettre dans les meilleures conditions. J'ai vu le match Etats-Unis - Portugal, qui s'est aussi joué à Manaus. Plusieurs Américains évoluent en Europe. Cela ne les a pas empêchés de courir comme des gazelles. Le climat ne constituera pas une excuse...

Référence au match diffusé en direct le 25 juin sur RTS Deux à 22h00: Suisse-Honduras, Coupe du monde de la FIFA 2014

Porto Seguro, Miguel Bao - twitter @migbao #RTSmondial

A lire aussi:

Hitzfeld et ses hommes face à leur destin

Avant SUI-HON

Publié Modifié