Modifié

FIFA Mondial: les Super Eagles prennent leur envol

Odemwingie célèbre le premier but du Nigeria dans cette Coupe du monde. [Jose Coelho - Keystone]
Odemwingie célèbre le premier but du Nigeria dans cette Coupe du monde. [Jose Coelho - Keystone]
Après une médiocre entrée en matière face à l'Iran, le Nigeria a relancé ses actions dans le groupe F en dominant 1-0 une Bosnie-Herzégovine sans idée. Le but de la victoire est venu des pieds de Peter Odemwingie. Dzeko & Cie sont eux éliminés de la course aux huitièmes.

La formation africaine a mérité sa victoire, concrétisée par un but certes litigieux d'Odemwingie à la 29e. Mais sur l'ensemble du match, les Super Eagles ont laissé une meilleure impression que leurs adversaires, bien peu inspirés. Avec quatre points, les Nigerians sont bien placés pour accompagner l'Argentine en 8es de finale. L'Iran, avec un point, conserve une petite chance, au contraire des Bosniens, peu en réussite.

Meilleur départ

Le Nigeria a pris un meilleur départ dans cette partie assez ouverte mais d'une qualité moyenne, avec des occasions des deux côtés. La Bosnie a connu une bonne période après une vingtaine de minutes. Elle aurait dû ouvrir le score à la 21e par Dzeko: l'attaquant de Manchester City marquait, mais sa réussite était annulée à tort pour un hors-jeu inexistant. Le même Dzeko se brisait ensuite sur Enyeama (24e).

Un but injustement annulé, un poteau: Dzeko a vécu une mauvaise soirée. [Thanassis Stavrakis - Keystone]
Un but injustement annulé, un poteau: Dzeko a vécu une mauvaise soirée. [Thanassis Stavrakis - Keystone]

Grosse frustration

La frustration était sans doute énorme pour les Bosniens, privés d'un but valable et voyant une réussite litigieuse être accordée. En seconde période, Begovic maintenait les siens dans le match. Le gardien bosnien sauvait deux fois en quelques secondes sur des essais de Babatunde et Emenike (61e), avant de récidiver sur un essai d'Onazi (81e).

Malgré l'introduction d'une seconde pointe en la personne d'Ibisevic, les Bosniens n'arrivaient pas à se montrer dangereux. De fait, le Nigeria était bien plus proche d'inscrire un deuxième but que de concéder l'égalisation. Ceci même si Enyeama déviait sur le poteau une reprise de Dzeko à la 93e lors d'un vain rush final des hommes de Safet Susic.

A lire aussi: Messi perce la muraille iranienne à la 91e

si/lper

Revivez le fil du match, minute par minute, avec Jimmy Bondallaz

Revivez les matches du jour en images

Référence au match diffusé en direct sur RTS Deux à 00h00: Nigeria - Bosnie-Herzégovine, Coupe du Monde de la FIFA 2014

Publié Modifié