Modifié

FIFA Mondial: Le Brésil peut remercier Neymar... et l'arbitre!

Neymar a inscrit ses 32e et 33e but avec la sélection brésilienne. [Fabrice Coffrini - AFP]
Neymar a inscrit ses 32e et 33e but avec la sélection brésilienne. [Fabrice Coffrini - AFP]
Attendu par tout un peuple, le Brésil a entamé de la meilleure des manières "sa" Coupe du monde. Menée 1-0 sur un autogoal de Marcelo, la Seleçao a finalement dominé la Croatie 3-1 grâce notamment à un penalty controversé. Auteur d'un doublé, Neymar a été l'homme du match.

Premier arbitre japonais à diriger un match d'ouverture du Mondial, Yuichi Nishimura s'est totalement fourvoyé en estimant que Lovren avait fait faute sur Fred.

Le malheureux Marcelo marque contre son camp. La Croatie exulte. [Reuters]Le malheureux Marcelo marque contre son camp. La Croatie exulte. [Reuters]Neymar, lui, ne s'est pas privé d'offrir à la Seleção un succès qui, compte tenu de la domination brésilienne, n'est de loin pas illogique mais qui pose autrement plus de problèmes sur le plan moral.

Douche froide à Sao Paulo

Le public brésilien, tellement convaincu que cette Coupe ne peut échapper à la formation de Scolari, est redescendu sur terre après sept minutes de jeu seulement. Après un centre de Perisic côté droit repris de la tête par Olic, lequel a manqué le cadre de peu. Impensable mais vrai: la Croatie s'est créé une occasion. Impensable mais vrai: la Croatie pouvait gagner ce match.

Car les Vatrenis (ardents) ont non seulement du coeur à revendre mais aussi un sacré talent balle au pied. Surtout la rampe de lancement Modric - Rakitic. L'ouverture du score est ainsi venue des pieds de l'ancien Bâlois.

Rakitic a décalé à la 11e Olic, lequel a centré pour un Jelavic qui a raté sa reprise mais dont le geste a perturbé Marcelo, buteur contre son camp. Coup de froid à Sao Paulo!

Oscar a assuré le succès de la Seleçao en marquant le 3-1. Le joueur de Chelsea a été le Brésilien le plus en vue avec Neymar. [Odd Andersen - AFP]Oscar a assuré le succès de la Seleçao en marquant le 3-1. Le joueur de Chelsea a été le Brésilien le plus en vue avec Neymar. [Odd Andersen - AFP]Oscar en leader

Le Brésil se cherchait alors un leader capable de ramener l'ordre pour progresser dans le jeu. Et cet homme-là fut Oscar. Volontaire, le stratège auriverde ne s'est pas économisé au moment de récupérer le cuir. Et il a incontestablement dynamisé l'offensive brésilienne.

L'abnégation d'Oscar a fini par payer à la 29e, quand il a pu glisser le ballon à Neymar, au bénéfice de quelques mètres de liberté. Grave erreur: le Barcelonais a avancé, a fixé, s'est mis en position, a frappé et, avec l'aide du poteau, a égalisé. L'enfant chéri en est désormais à 33 buts en 50 sélections, alors qu'il n'a que 22 ans....

Malgré l'ivresse de la victoire et le soulagement qu'elle induit, personne au pays du futebol n'est dupe: le Brésil a frisé le code.

Et sans un Julio Cesar attentif devant ses buts dans les dernières minutes, la Croatie aurait très bien pu égaliser. Juste avant le 3-1 de la 91e signé, bien évidemment, Oscar.

si/jbla

Retrouvez en images la cérémonie d'ouverture et le match Brésil-Croatie:

Publié Modifié

Neymar rejoint Ronaldinho

En inscrivant ses 32e et 33e buts en sélection, Neymar a dépassé Ademir et le légendaire Tostão pour revenir à hauteur de Ronaldinho, mais très loin encore des deux premiers du classement historique de la Seleção Pelé (79) et Ronaldo (62).