Modifié

FIFA Mondial: Bem vinda Suiça

L'équipe de Suisse a été très bien accueillie à son arrivée. [Miguel Bao - RTS]
L'équipe de Suisse a été très bien accueillie à son arrivée. [Miguel Bao - RTS]
Copa du mundo 2014: c'est parti! Après une courte escale à Sao Paulo, l'équipe de Suisse est arrivée samedi à 10h51 (15h51 en Suisse) à son hôtel de Porto Seguro. Pour l'occasion, les autorités locales ainsi que la direction de l'hôtel avaient mis les petits plats dans les grands et déroulé le tapis rouge pour accueillir la bande à Ottmar Hitzfeld.

Ottmar Hitzfeld a goûté à la fête et au bain de foule. [RTS]Ottmar Hitzfeld a goûté à la fête et au bain de foule. [RTS]Plusieurs équipes juniors de football de la ville, des danseurs de capoeira ainsi que des violoncellistes et clarinettistes ont attendu près d'une heure sous un soleil de plomb l'équipe nationale. Au total près d'une centaine de personnes, parmi lesquelles la maire de la ville, Claudia Oliveira, étaient présentes. Le tout dans une ambiance évidemment colorée, festive et très souriante.

Hitzfeld: "le voyage s'est très bien passé"

Premier Suisse à descendre du bus, Ottmar Hitzfeld est apparu très souriant. "Le voyage s'est très bien passé", nous a-t-il rapidement déclaré entre 2 poignées de mains. "Captain" Inler a, lui, été le premier joueur à fouler le sol du Resort La Torre. Toute l'équipe a parfaitement joué le jeu du bain de foule.

S'en est suivie une cérémonie d'une petite heure avec au menu le traditionnel discours de bienvenue, qui n'a pas forcément retenu l'attention de tous les joueurs. Pas facile après près de 15 heures de vol.

La maire de Porto Seguro arborait fièrement son nouveau maillot. [Miguel Bao - RTS]La maire de Porto Seguro arborait fièrement son nouveau maillot. [Miguel Bao - RTS]La capoeira fait mouche

La démonstration de capoeira, danse afro-brésilienne basée sur des techniques d'art martial, a par contre captivé tout le monde. Mehmedi, Djourou et compagnie n'ont d'ailleurs pas hésité à "dégainer" leur téléphone portable pour immortaliser ce moment fort. Ottmar Hitzfeld a, lui, été très impressionné, pour ne pas dire inquiet, lorsqu'un des danseurs, un joli bébé d'un mètre 90 et large comme une porte et demie, a effectué un salto arrière à 1 mètre de lui. Emotion!

Un "hino" à donner la chair de poule

Le mini orchestre a également tiré son épingle du jeu au moment de jouer l'hymne suisse. Une version très fine, subtile et élégante loin de celles parfois plus "militaires" et "carrés". Les applaudissements ont été nourris. Mais ils l'ont été beaucoup plus après leur "hino nacional brasileiro". Tous les locaux sans exception ont entonné avec générosité le "Ó Pátria amada, idolatrada, Salve! Salve!...". De quoi donner la chair de poule aux Suisses...

"Vive la Coupe de la paix"

En guise de bienvenue, la maire de Porto Seguro a offert un tableau à la délégation suisse. "J'espère que Porto Seguro sera comme une deuxième maison pour vous... Vive la Coupe du monde, vive la Coupe du monde de la paix", a déclaré Les Brésiliens n'avaient d'yeux que pour Shaqiri. [Miguel Bao - RTS]Les Brésiliens n'avaient d'yeux que pour Shaqiri. [Miguel Bao - RTS]la maire, qui a reçu le maillot rouge à croix blanche dédicacé par tous les joueurs. Claudia Oliveira n'a pas hésité à le  mettre. Porto Seguro tient sa première supportrice! Et ce même si elle a admis ne connaître aucun joueur. "Mais je sais que l'équipe est très bonne, sinon elle ne serait pas au Brésil". Argument imparable.

Tous les regards portés sur... "Shaqirinho"

Parmi les très bons joueurs, Xherdan Shaqiri n'est pas passé inaperçu. Il a accordé une interview à une chaîne de télévision brésilienne et s'est laissé prendre en photo avec de très nombreux fans. On aurait cru l'espace d'un instant que nous avions à faire à un international brésilien prénommé... "Shaqirinho de Porto Seguro".

Voilà à quoi ressemble le terrain d'entraînement de l'équipe nationale.

De Porto Seguro, Miguel Bao - twitter @migbao #RTSmondial

Publié Modifié

Petits plats dans les grands pour recevoir l'équipe de Suisse