Modifié

Murray trop fort pour Federer

La médaille d'argent semble tout de même suffire au bonheur de Roger Federer. [ANDY RAIN  - Keystone]
La médaille d'argent semble tout de même suffire au bonheur de Roger Federer. [ANDY RAIN - Keystone]
Incroyable Andy Murray! Battu il y a un mois en finale de Wimbledon par ce même Roger Federer, le Britannique a pris une éclatante revanche en dominant le Bâlois en finale de ces Jeux olympiques sur le score sans appel de 6-2 6-1 6-4.

Marc Rosset demeure le seul Champion olympique suisse en simple de tennis ! Contre toute attente, Roger Federer ne lui a pas succédé dimanche à Wimbledon, battu 6-2 6-1 6-4 par Andy Murray.

Murray 1 [Keystone]Murray 1 [Keystone]Murray en état de grâce

Sur un court où il avait reconquis il y a quatre semaines son fauteuil de no 1 mondial en battant ce même Murray, Roger Federer a reçu la plus belle fessée de sa carrière dans un match sur gazon. Méconnaissable, il fut une proie beaucoup trop facile pour l'Ecossais. Avec cette médaille d'or autour du cou, Murray s'est sans doute débarrassé de sa casquette de loser qui lui collait à la peau après ses quatre défaites en quatre finales dans un tournoi du Grand Chelem.

Face à un adversaire qui a réussi des prouesses tant en défense qu'en attaque, Roger Federer est vraiment passé à côté de son sujet. Le Bâlois a cédé à cinq reprises son engagement. A la relance, il s'est procuré neuf balles de break sans en gagner une seule ! Il est évident que le Bâlois avant encore dans les jambes les séquelles de son marathon de vendredi, cette demi-finale contre Juan Martin del Potro remportée 3-6 7-6 19-17 après 4h26' de match. Le meilleur joueur de tous les temps n'est pas un surhomme.

La médaillé d'or en simple des Jeux olympiques demeure, avec la Coupe Davis bien sûr, le seul trophée qui ne figure pas au palmarès de l'homme aux 17 titres du Grand Chelem. Dans quatre ans à Rio de Janeiro, Roger Federer sera sans doute de la partie pour ce qui seront ces cinquièmes Jeux. Mais à presque 35 ans et sur terre battue, ses chances de succès seront beaucoup moindres qu'elles le furent dimanche à Londres.

Roger Federer (SUI/médaillé d'argent du simple messieurs): "je suis très content. Je suis très satisfait d'avoir une médaille d'argent, très fier. Ca a été une semaine très forte en émotions pour moi. J'aurais pu me faire sortir au premier tour, puis en demi-finale. J'ai fait tout mon possible pour obtenir l'or. Je suis content de ce que j'ai fait. Il (Murray) le méritait depuis longtemps. Je me sentais bien physiquement. C'est peut-être plus sur un plan mental que j'étais émoussé. J'ai dû puiser tant de ressources émotionnelles en moi cette semaine que peut-être aujourd'hui ça m'a empêché de jouer à mon meilleur niveau. Mais il était le meilleur. J'ai eu ma chance, je n'ai pas pu la saisir. Je n'ai pas réussi le moindre break. Le score est un peu brutal peut-être, mais félicitations à lui pour avoir fait en sorte qu'il en soit ainsi. De manière générale, je n'ai pas joué aussi bien qu'à Wimbledon".

Andy Murray (GBR/médaillé d'or du simple messieurs): "c'est l'une des plus grandes victoires de ma carrière. J'ai connu beaucoup de défaites dures à encaisser dans ma carrière et c'est la meilleure manière de rebondir après la finale de Wimbledon. Je ne m'attendais pas à ça au début de la semaine. Je pensais aller loin dans le tournoi, mais je me sentais tellement frais aujourd'hui. C'est fantastique".

agences/bond

Publié Modifié

Une 8e médaille d'or pour les soeurs Williams

Serena (30 ans) et Venus Williams (32 ans) ont écrit une nouvelle page de leur belle histoire de famille dimanche aux Jeux de Londres. Sacrées pour la troisième fois en double après leurs titres de 2000 et 2008, les deux soeurs comptent désormais quatre médailles d'or chacune. Un record dans le tennis olympique.

Les deux Californiennes se sont imposées 6-4 6-4 en finale face au duo Andrea Hlavackova/Lucie Hradecka. Elles avaient déjà battu les Tchèques quatre semaines plus tôt sur le même gazon de Wimbledon, conquérant alors leur treizième titre du Grand Chelem en double.

Del Potro bat Djokovic et se pare de bronze

L'Argentin Juan Martin Del Potro s'est adjugé la médaille de bronze dans le simple messieurs des JO de Londres, en battant le Serbe Novak Djokovic en deux sets 7-5, 6-4, dimanche à Wimbledon.

Del Potro avait quitté le court central en pleurs après avoir perdu face au Suisse Roger Federer en demi-finale vendredi, à l'issue du match en trois sets le plus long de l'ère Open (4h26, 19-17 au troisième).

Mais l'Argentin s'est rattrapé avec brio face au N.2 mondial, qu'il n'avait battu qu'une fois en cinq rencontres, l'an passé en demi-finale de la Coupe Davis, sur abandon du Serbe. Il apporte ainsi la première récompense à son pays pour ces JO.