Modifié

Heuscher et Bellaguarda sortis à leur tour

A l'image de Bellaguarda, les Suisses ont mordu la poussière du côté de Londres. [Jae C. Hong - Keystone]
A l'image de Bellaguarda, les Suisses ont mordu la poussière du côté de Londres. [Jae C. Hong - Keystone]
Le tournoi olympique de beachvolley se poursuivra sans les Suisses. Dernière paire helvétique en lice, Patrick Heuscher et Jefferson Bellaguarda sont tombés en 8es de finale face aux Néerlandais Nummerdor/Schuil 22-20 21-15.

Il n'y a plus d'équipes suisses aux JO de Londres. Dernière paire en lice, le duo Patrick Heuscher/Jefferson Bellaguarda (no 12) a été éliminé en 8e de finale.

Le Nidwaldien et le Zurichois d'origine brésilienne ont été battus 22-20 21-15 par les Néerlandais Reinder Nummerdor/Richard Schuil (no 5). Ils ont ainsi subi le même sort que leurs compatriotes Heyer/Chevallier et Kuhn/Zumkehr, sortis vendredi au même stade de la compétition.

Des regrets dans le premier set

Après s'être extirpés de justesse du tour préliminaire, Heuscher et Bellarguarda ne partaient pas favoris contre les Néerlandais, triple champions d'Europe notamment. Le duo helvétique a pourtant crânement joué sa chance, se procurant même une balle de set à 20-19 dans la première manche.

Las pour eux, ils se montraient alors beaucoup trop timorés, à l'image de ce smash contré de Bellaguarda à 20-20. Après la perte du set initial, les Suisses tenaient le coup jusqu'à 10-11 avant d'encaisser un 5-0 rédhibitoire.

Marguet [Keystone]
Marguet [Keystone]
Annik Marguet déçoit

Le tir suisse poursuit son pensum aux JO de Londres. A l'image de ses coéquipiers depuis le début des joutes, la Fribourgeoise Annik Marguet a connu une grosse désillusion en carabine trois positions à 50 m, échouant au 40e rang sur 46 classées.

Sur le pas de tir de la caserne de l'Artillerie royale, la citoyenne de Cormérod était encore dans le coup après le tir couché, où elle pointait au 20e rang à seulement un point d'une place en finale (top 8). Las, elle se ratait complètement au tir debout en laissant échapper 17 points.

Au total, Annik Marguet n'a accumulé que 570 unités sur les 600 possibles. Un score indigne pour celle qui avait terminé au 3e rang des Mondiaux dans la discipline.

Brugger [Keystone]
Brugger [Keystone]
Pas de finale pour Brugger

Londres ne rimera pas avec Pékin pour Nathalie Brugger. Brillante 6e lors des JO 2008, la Fribourgeoise a dû se contenter du 14e rang au large de Weymouth.

A la barre de son Laser Radial, la navigatrice d'Estavayer-le-Lac ne disputera donc pas la Medal Race, réunissant les dix meilleures embarcations. Cette issue était prévisible depuis plusieurs jours, tant la Staviacoise a accumulé les résultats mitigés depuis le début des Jeux.

Maigre consolation, elle a terminé ses JO sur une bonne note en se classant 10e et 16e au cours des deux ultimes régates. "J'ai eu du plaisir sur l'eau. C'était une belle conclusion", a-t-elle remarqué.

si/bond

Publié Modifié