Modifié

Giulia Steingruber termine ses JO sur une note positive

Giulia Steingruber a prouvé qu'elle avait sa place avec les meilleures généralistes.  [JEAN-CHRISTOPHE BOTT

 - Keystone]
Giulia Steingruber a prouvé qu'elle avait sa place avec les meilleures généralistes. [JEAN-CHRISTOPHE BOTT - Keystone]
Giulia Steingruber a pris la 14e place du concours général de gymnastique des JO. La Saint-Galloise a réalisé une performance solide après ses mésaventures survenues lors des qualifications où elle avait notamment manqué sa qualification pour la final du saut de cheval. L'Américaine Gabrielle Douglas a remporté l'épreuve devant les Russes Viktoria Komova et Aliiya Mustafina.

Giulia Steingruber a quitté Londres sur une note positive. La St-Galloise de 18 ans, qui avait déçu en manquant sa qualification pour la finale du saut, a conclu ses premiers JO en signant le meilleur résultat d'une Suissesse dans le concours général olympique depuis 1984 et Romi Kessler, laquelle avait profité du boycott de l'URSS pour intégrer le top 10. Steingruber a réalisé un solide concours, améliorant son score des qualifications de 1,5 point et progressant de cinq rangs.

Douglas écrit l'histoire

Gabrielle Douglas est devenue la première gymnaste de couleur de l'histoire à faire main basse sur le titre suprême. L'Américaine a conquis le titre sous les yeux de sa compatriote Dominique Dawes, présente dans la salle, qui avait été la première afro-américaine championne olympique, mais par équipes en 1996. L'adolescente originaire de Virginie succède au palmarès à ses deux compatriotes Carly Patterson, la championne olympique d'Athènes en 2004, et à Nastasia Liukin, celle de Pékin en 2008.

En finale, Douglas a fait preuve d'une extraordinaire sérénité et déroulé ses exercices sans la moindre hésitation pour finir avec un total de 62,232 points. Elle a pris les commandes d'entrée avec un solide "Amanar" une rondade sur le tremplin suivie d'un flip arrière sur la table de saut avec deux vrilles et demie -, le saut féminin le plus difficile, pour ne plus les lâcher. Après son doublé en or, Douglas aura encore deux chances de médailles avec les finales par agrès aux barres et à la poutre, tout comme Komova.

si/scho

Publié Modifié