Modifié

Federer en course pour une médaille!

Roger Federer est en course pour marquer une nouvelle page de l'histoire. [Stefan Wermuth - Reuters]
Roger Federer est en course pour marquer une nouvelle page de l'histoire. [Stefan Wermuth - Reuters]
Seule véritable satisfaction helvétique des JO, Roger Federer poursuit sa marche en avant. Le no1 mondial a disposé de l'Américain John Isner en quarts et n'est plus qu'à une victoire d'une médaille. De quoi entretenir encore l'espoir de voir la roue suisse tourner. Le Bâlois s'est imposé 6-4 7-6 (7-5) face au géant américain et défiera l'Argentin Juan Martin Del Potro en demi-finale vendredi à 13h.

Sur la balle de match, Roger Federer peut remercier l'aide providentielle de la bande du filet sur son retour en revers. En battant un John Isner qui fut à cinq reprises à deux points du gain de la seconde manche, le Bâlois a fait une grande partie du chemin dans ce tournoi olympique. Le danger sera, en effet, moindre pour lui en demi-finale face à Juan Martin del Potro (vendredi 13h) qu'il a déjà battu cinq fois cette année. Sur gazon, l'Argentin évolue sur une surface qui ne lui est pas vraiment favorable.

Trop court malgré sa taille, le géant américain n'a pas pu faire douter Federer. [Stefan Wermuth - Reuters]
Trop court malgré sa taille, le géant américain n'a pas pu faire douter Federer. [Stefan Wermuth - Reuters]

La chance, bien sûr, avec cette balle de match incroyable n'explique pas elle seule pourquoi Roger Federer est sorti victorieux de cette roulette russe du tie-break. Il a surtout servi cinq premières sur six lors de ce jeu décisif.

"J'aborderai ce match comme s'il s'agissait d'une finale. Je veux saisir la première chance qui s'offre à moi de remporter une médaille", lâchait le septuple vainqueur de Wimbledon. Le bronze ne m'intéressait pas du tout à Sydney, ce qui n'est pas le cas ici. A l'époque, j'étais même presque content de ne pas avoir conquis de médaille ! Je pensais battre Tommy Haas en demi-finale en 2000. J'avais mal joué, et étais détruit après cette défaite (réd: 6-3 6-2). J'avais très mal géré le match pour la 3e place face à Arnaud Di Pasquale", se souvenait le Bâlois de 31 ans.

"Djoko" et Murray facile

Le Serbe Novak Djokovic a lui battu le Français Jo-Wilfried Tsonga en deux sets 6-1 7-5. L'ancien no 1 mondial et médaillé de bronze à Pékin rencontrera en demi-finale le Britannique Andy Murray, qui a facilement disposé de l'Espagnol Nicolas Almagro (6-4 6-1).

si/fayet

Publié Modifié