Modifié

Un p'tit yuko et Ludovic Chammartin s'en va déjà

Ludovic Chammartin (en bleu) s'est bien battu, mais le Coréen a parfaitement maîtrisé son sujet. [Laurent Gillieront - Keystone]
Ludovic Chammartin (en bleu) s'est bien battu, mais le Coréen a parfaitement maîtrisé son sujet. [Laurent Gillieront - Keystone]
Ludovic Chammartin n'a pas créé la surprise face au Sud-Coréen Choi Gwang-Hyeon, double champion d'Asie et champion du monde militaire. Entré au deuxième tour dans la compétition des moins de 60 kg, le Fribourgeois de 27 ans a été battu par yuko et termine ainsi déjà ses Jeux olympiques.

Dans un match fermé et tactique, le poids léger de Romont n'a pas réussi à percer la défense de son adversaire, malgré un comportement de plus en plus offensif à mesure que l'horloge tournait.

En dépit de son statut d'outsider, le Fribourgeois de 27 ans peut nourrir quelques regrets. Avec un soupçon d'audace et de chance en plus, il aurait pu espérer prendre la vigilance de Choi à défaut. Au final, il s'incline par la plus petite des marges.

Le Sud-Coréen, qui a marqué l'unique point du combat peu avant la moitié des cinq minutes du match, s'est principalement contenté de défendre. A 26 ans, il est clairement candidat à une médaille olympique.

Sabrina Jaquet perd d'entrée

Sabrina Jaquet a perdu son premier match aux JO de Londres. En lice dans le Groupe E, la Chaux-de-Fonnière a été battue 21-16 21-16 par la Belge Lianne Tan.

Gênée par la variété des coups et le punch de son adversaire, Sabrina Jaquet a toujours dû courir après le score. Elle s'est certes bien accrochée en début de second set, mais cela ne s'est pas avéré suffisant. Ce match semblait pourtant à sa portée, elle qui ne compte que 10 places de retard sur Tan dans la hiérarchie mondiale (65e et 55e).

Pour la première fois en lice aux Jeux, la Neuchâteloise devrait également souffrir dimanche pour sa deuxième rencontre, lorsqu'elle affrontera l'Indienne Saina Nehwal, no 5 mondial. Seule la première de cette poule se qualifiera pour les 8es de finale.

Le beach se porte bien

Heyer [Keystone]
Heyer [Keystone]

Devant Buckingham Palace, Chevallier et Heyer ont connu des difficultés en début de match, perdant logiquement le premier set. Le duo helvétique s'est toutefois repris avec brio pour survoler la deuxième manche. Dans le tie-break décisif, les Suisses ont fait la différence en se détachant à 9-6 et en tenant cette avance jusqu'au bout.

Kuhn et Zumkehr gagnent aussi Dans le tournoi féminin, les Suissesses ont aussi réussi leur entame de JO. Dans le groupe B, Simone Kuhn et Nadine Zumkehr (no 11) ont dominé les Grecques Maria Tsiartsiani/Vasili Arvanti (no 14) sur le score 21-13 21-19. Figurant parmi les papables pour une médaille, la Lucernoise et la Bernoise n'ont connu qu'une alerte, lorsqu'elles se sont retrouvées menées 6-11 dans la deuxième manche. Elles n'ont toutefois pas tardé à réagir, bouclant la partie en deux sets et après seulement 39 minutes de jeu.

Capelli en finale avec les meilleurs

Claudio Capelli a pris la 4e place de son groupe. [Gregory Bull - Keystone]
Claudio Capelli a pris la 4e place de son groupe. [Gregory Bull - Keystone]

Le Bernois de 26 ans s'est montré très solide, sauf au saut où il a connu quelques difficultés à la réception. Sinon, le seul représentant masculin de la gymnastique suisse a livré des copies sans faute dans les autres disciplines.

Le quatre sans barreur en demi-finales, le quatre de couple en repêchage

L'équipe suisse du quatre poids léger sans barreur est passée facilement en demi-finales. [NIC BOTHMA - Keystone]
L'équipe suisse du quatre poids léger sans barreur est passée facilement en demi-finales. [NIC BOTHMA - Keystone]

"Je m'attendais à davantage de concurrence", a reconnu le Genevois Lucas Tramèr. "Nous sommes régulièrement classés 4es ou 5es Mondiaux et savions que nous pourrions réussir, mais ce résultat est la confirmation de notre bonne forme. Nous sommes sur le bon chemin." En tête dès le passage aux 1000 m à la mi-course, le quatuor helvétique a précédé sur la ligne de plus d'une seconde les Sud-Africains, et de trois secondes les Danois.

L'équipe suisse du quatre de couple devra, elle, passer par le repêchage, prévu lundi, pour espérer accéder aux demi-finales. Le quartet composé d'Augustin Maillefer, Nico Stahlberg, Florian Stofer et André Vonarburg n'a pris que le quatrième rang de sa série, terminant derrière l'Allemagne, la Grande-Bretagne et l'Ukraine.

Vonarburg a estimé que l'équipage avait gâché ses chances dès le départ. "Nous ne sommes pas vraiment partis!", a-t-il résumé. Sur la fin, après être provisoirement remontés à la 3e place, les Suisses ont encore manqué de forces. L'embarcation s'alignait pour la première fois avec Augustin Maillefer (19 ans) dans le rôle du chef de nage, soit l'homme qui dicte le rythme.

Pas de finale pour Marguet

Annik Marguet a pour sa part échoué lors des qualifications au tir à la carabine à air comprimé à 10m. La Fribourgeoise, qui participe à ses deuxièmes Jeux olympiques, s'est classée 38e (sur 56 engagées) avec un score de 392.

Annick Marguet n'a pas pu atteindre la finale à 10m. [Geoff Caddick - Keystone]
Annick Marguet n'a pas pu atteindre la finale à 10m. [Geoff Caddick - Keystone]

Annick Marguet sera encore en lice le 4 août à l'occasion du concours de carabine trois positions à 50 m avec l'espoir de faire mieux. La compétition devrait convenir aux qualités de la Fribourgeoise puisqu'elle avait remporté la médaille de bronze aux Mondiaux de Munich voici deux ans.

Les Jeux olympiques sont en revanche terminés pour Patrick Scheuber (25 ans). Le Suisse s'est classé 32e sur 44 lors des qualifications du pistolet à air comprimé (10 m).

si/dbu

Publié Modifié

Le 1er titre pour une Chinoise

Le premier des 302 titres de Londres 2012 est tombé dans l'escarcelle de la Chine grâce à la tireuse Yi Silin qui s'est imposée à la carabine à air comprimé (10 m). Les Chinoises ont également pris le bronze grâce à Yu Dan, troisième derrière la Polonaise Sylwia Bogacka.

Les JO 2012 tiennent déjà leur premier cas de dopage: l'haltérophile albanais Hysen Pulaku (20 ans) a été exclu après avoir été contrôlé positif à un stéroïde le 23 juillet.

La cérémonie d'ouverture a attiré jusqu'à 26,9 millions de téléspectateurs britanniques, a annoncé samedi la BBC, qui a précisé avoir enregistré à cette occasion la plus forte audience de la télévision britannique depuis 14 ans. L'audience moyenne s'est établie à 22,4 millions de téléspectateurs, soit une part de marché de 82%. La population du Royaume-Uni compte environ 62,2 millions d'habitants, ce qui signifie qu'environ 43% des Britanniques ont regardé la cérémonie vendredi.